Fujitsu Siemens transforme ses stations de travail en supercalculateurs personnels

Cloud

La compagnie va installer des systèmes NVIDIA TESLA dans ses stations CELSIUS

Certains modèles de stations de travail CELSIUS du constructeur Fujitsu Siemens intégreront dorénavant des systèmes de calcul NVIDIA Tesla.

Le constructeur a choisi des Tesla C1060, qui fournissent une puissance de calcul de 933 gigaflops en simple précision pour 78 gigaflops en double précision. Cette nouvelle gamme s’inscrit parfaitement dans l’initiative supercalculateurs personnels de NVIDIA.

“En associant NVIDIA Tesla à la gamme des stations de travail CELSIUS, nos clients verront une augmentation significative des performances”, déclare Niels Keunecke de Fujitsu Siemens Computers. En disposant d’un supercalculateur de bureau Fujitsu Siemens CELSIUS, un professionnel peut disposer de cent fois plus de puissance de traitement par rapport à une station standard, et de capacités de visualisation de haut niveau, dans une machine abordable.”

Bernhard Gleissner, vice-président de NVIDIA EMEA et Inde, ajoute que “les principales institutions comme The Max Planck Institute et l’université de Cambridge voient déjà leurs travaux de recherches bien avancer avec des supercalculateurs de bureau équipés de GPU. Le fait de travailler avec Fujitsu Siemens Computers va nous aider à toucher une plus large audience avec cette technologie accélératrice de découvertes.”

Bernhard Gleissner touche du doigt le seul problème qui limite l’adoption à large échelle des systèmes de calcul à base de GPU ; le manque cruel d’applications pratiques pour cette technologie. Il semblerait toutefois que cette situation évolue favorablement depuis une année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur