Fusion Axalto et Gemplus: les rumeurs… fusent

Cloud

L’éventuelle alliance des deux leaders mondiaux de la carte à puce laisse sceptiques les observateurs

Et l’on parle une nouvelle fois d’un éventuel mariage entre Axalto et Gemplus. Ce rapprochement pourrait prendre forme suite à la volonté du fonds Texas Pacific Group de revendre sa participation de 26,4% dans Gemplus, rapporte la lettre

“Intelligence économique et lobbying”. Selon cette publication, l’ensemble Gemplus-Axalto concentrerait plus de 60% du marché mondial de la carte à puce. Néanmoins, les professionnels se montrent dubitatifs sur l’intérêt un tel scénario. “Cela n’a aucun sens”, explique un analyste d’une grande banque parisienne cité par Cercle Finance. “Fusionner le numéro un et le numéro deux du secteur bénéficierait à leurs poursuivants, et notamment à Oberthur”, poursuit-il. Selon plusieurs investisseurs interrogés, l’opération serait destructrice de valeur pour les actionnaires, dans la mesure où elle ne répond à aucune logique commerciale ou industrielle. “Le seul vecteur de synergies résiderait dans des restructurations lourdes et donc forcément coûteuses”, souligne l’analyste. Selon le professionnel, le fonds d’investissement TPG, l’actionnaire de référence de Gemplus, ne peut que tirer parti de telles rumeurs. En janvier dernier, les deux fabricants avaient annoncé avoir conclu “un accord non-exclusif de licence croisée”. En d’autres termes, chacun aura le droit d’utiliser les brevets de l’autre dans le domaine des cartes à puces et des autres produits connexes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur