Fusion Lucent: Alcatel débute une ‘tournée’ auprès des investisseurs

Cloud

A compter de ce 23 août et pour une semaine, le géant des télécoms a commencé un tour des marchés financiers avec un dossier consistant, justifiant le projet de fusion avec Lucent

Paris, le 23 août 2006 – Alcatel annonce le début d’une série de présentations aux Etats-Unis et en Europe à destination des investisseurs, du 23 au 29 août.

En voici le résumé. Objectif: finir de convaincre tous les actionnaires des avantages du projet de fusion avec le géant américain Lucent, ex AT&T Le document de synthèse commence par un long préambule en caractères denses, peu lisible: une sorte d’avertissement, plutôt rébarbatif, sur les risques liée à ce “projet” de fusion. En fait, une précaution oratoire et juridique, faisant référence au réglement de la SEC (gendarme de la Bourse) et visant à prévenir toutes velleités de poursuites judiciaires des actionnaires, petits ou grands, à propos des données financières fournies et surtout des projections pouvant être tenues pour des promesses. Si les informations sont données pour exactes et sincères, elle ne garantissent évidemment pas une réussite à 100%: il subsiste toujours un risque à assumer, comme pour toute opération en Bourse -préviennent les auteurs du document. Suivent des projections sur les synergies de coûts, avant impôt (à savoir les gains escomptés en fusionnant les entités et, notamment, en supprimant les postes en doublon): entre 1,4 et 1,7 milliard de dollars sur 3 ans, dont la “plus grande partie” devrait être réalisée dans les 2 premières années fiscales. La consolidation des chiffres d’affaires devrait conduire à un montant situé entre 21 et 25 milliards de dollars, et à un montant de ‘cash’ (marge d’autofinancement) de 9 à 11 milliards. Des fourchettes bien larges… Ensuite le dossier compare ce “projet” à deux autres opérations de consolidation intervenues récemment: -octobre 2005: Ericsson qui reprend l’équipementier Marconi : 16,4 milliards d’euros consolidés; -juin 2006: Nokia & Siemens (consolidation des unités Equipements télécoms): 15,8 milliards d’euros -donc, comparativement, avril 2006, Alcatel + Lucent: 18,6 milliards d’euros, selon hyptothèse de consolidation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur