Gabriel Kepeklian, Atos : «Après le clic, le web s’oriente vers le Linked Data» (vidéo)

Logiciels

Le directeur de la R&D de la SSII Atos, Gabriel Kepeklian, est revenu sur le salon T2M sur le projet Datalift. Cette solution permet à travers la donnée de faire évoluer les sites web vers du Linked Data ou le web des données.

Il y a un an, Gabriel Kepeklian, directeur de la R&D d’Atos, levait le voile sur un projet baptisé Datalift. Selon le dirigeant, il s’agit de transformer à partir des données des sites web pour les faire évoluer vers le linked data ou le web des données. Ce dernier se réfère à une façon de publier et d’interconnecter des données structurées provenant de sources hétérogènes dans le web afin d’en permettre le partage aussi facilement qu’on le fait aujourd’hui avec des documents.

Mais pour aboutir à ce partage et cette fertilisation croisée, il est nécessaire que les données soient disponibles dans des formats interopérables. Et ce n’est pas toujours le cas, rappelle le dirigeant en évoquant l’Open Data qui rime avec Dirty Data. Datalift permet de rendre interopérable les données. Le projet est maintenant en phase de commercialisation avec des clients, qui pour l’instant veulent rester anonymes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur