En quête d’un MVP, GAIA-X active l’option hackathon

« S’authentifier une seule fois pour utiliser différents services ». Ainsi nous résume-t-on, au Cigref, l’un des concepts fondamentaux de GAIA-X : la fédération. Elle sera au cœur du premier hackathon que l’association éponyme a prévu, pour les 30 et 31 août 2021. Il y en aura d’autres, « à intervalle régulier ». Le suivant devrait se tenir en octobre (cf. feuille de route ci-dessous).

roadmap GAIA-X

Au-delà de la fédération de services (= leur connexion sur la base de règles et de standards), l’idée de ces hackathons est de tester les composants spécifiques de GAIA-X. Et de tendre vers un MVP. Parmi ces composants, le focus est mis sur les descriptions des services, leur orchestration, ainsi que la gestion des identités et des accès.

Chacun de ces trois composants fera l’objet d’une session distincte. Tout comme le concept de fédération. L’ensemble sera consolidé de manière à implémenter les deux scénarios démonstrateurs définis dans le dernier document d’architecture de GAIA-X (v3, juin 2021).

concept GAIA-X

Se tiendront également des sessions qui ne touchent pas au cœur de GAIA-X, mais qui sont essentielles au projet. Par exemple, sur le développement d’un service de machine learning et de provisionnement de données.

La roadmap donne l’échéance d’avril 2022 pour une première version stable des services de fédération, listés ci-dessous. Les premières spécifications sont en place, finalisées en mai. Avec, en complément, une couche d’intégration.

services de fédération

Illustration principale © wacomka – Adobe Stock