Galaxy Note II : nouvelle version avec Snapdragon 600

Composants

Samsung offre un second souffle au Galaxy Note II avec une nouvelle version dotée du Snapdragon 600, une manière également de conquérir le marché chinois.

Véritable nouveau marché dans le marché de la mobilité, le secteur des phablettes, ces smartphones à écran géant, ne cesse de gagner des parts de marché.

Précurseur en la matière, Samsung l’a bien compris et met à jour son modèle phare avec le Galaxy Note II.

Tous les chemins mènent au Snapdragon

Après avoir sorti le Galaxy Mega doté d’un écran de 6,3 pouces mais aux spécifications peu convaincantes (SoC Snapdragon 400), Samsung prolonge l’annus mirabilis de la Galaxy Note II en attendant la Galaxy Note III.

Jusqu’alors doté du SoC Samsung Exynos 4412 apparu initialement sur le Galaxy S III (puis les Galaxy Note 10.1 et 8.0), la phablette dotée d’une écran 720p de 5,5 pouces devient en effet l’hôte du Snapadragon 600. Le SoC de Qualcomm se situe à mi-chemin entre un Snapdragon S4 Pro tel que l’APQ8064 (des Nexus 4, nouvelle Nexus 7, Sony Xperia Z…) et le Snapdragon 800.

WiFi ac et Quick Charge

Certes, son processeur quadcoeur ne bénéficie pas des quatre coeurs Krait 400 du S 800 et du GPU Adreno 330, mais il hérite de la connectivité WiFi 802.11ac et il peut être cadencé jusqu’à 1,9 GHz (contre 1,6 GHz pour les quatre coeurs Cortex-A9 du CPU de l’Exynos 4412). Le SoC intègre un GPU ARM Mali-400.

En adoptant un processeur Snapdragon signé Qualcomm, la Galaxy Note II hérite de surcroît du support du Quick Charge 1.0. Concrètement, cela se traduit par un gain de 40% pour la durée de charge de la batterie, un point non négligeable s’agissant d’une batterie de 3 100 mAh.

4G LTE et TD-SCDMA avec le S 600

Avec la référence N7108D, cette nouvelle itération de la Galaxy Note II fait ses premiers pas en Chine avec China Mobile, accessoirement le plus grand opérateur mobile du pays. Elle gagne de ce fait la connectivité TD-SCDMA (3G largement adoptée en Chine) ainsi que la 4G LTE (FD et TD). Pour l’heure, Samsung n’a pas indiqué si cette nouvelle référence serait commercialisée dans d’autres marchés.

Précisons que la Galaxy Note III devrait, à l’instar du Sony Xperia Z Ultra, embarquer le Snapdragon 800 (doté de 4 coeurs Krait 400 et de l’Adreno 330) et 3 Go de RAM. La phablette de troisième génération qui pourrait être déclinée avec trois tailles d’écran différentes devrait être annoncée lors de l’IFA 2013 qui se tiendra du 6 au 11 septembre à Berlin.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur