Galileo (GPS) : Eurely et iNavSat se mettent d’accord

Régulations

Les deux consortiums de constructeurs ont répondu positivement à la demande des autorités européennes, qui les enjoignait de se rapprocher l’un de l’autre

Eurely et iNavSat, les deux consortiums ayant répondu positivement à l’appel de la Commision européenne pour la mise en oeuvre d’une proposition commune de radio-guidage par satellite, équivalent au système GPS (Global positioning system) nord-américain. Ils auront en charge la construction et l’exploitation du futur système européen de positionnement par satellite Galileo. Ils ont donc officiellement déposé une proposition commune, annoncent lundi les deux groupements de sociétés. Pour rappel, Galileo doit entrer en service en 2008 avec 30 satellites. Sa vocation est essentiellement civile: orientation des automobilistes ou missions de sauvetage. Les industriels partie prenante de ces participant à cette proposition sont notamment AENA, Alcatel, EADS, Finmeccanica, , Hispasat, Inmarsat et Thales.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur