Gartner: classement 2011 de maturité des technologies, le ‘cloud’ décroche

Logiciels

C’est l’été et, comme de coutume, le cabinet d’études Gartner range ses prédictions touchant aux technologies IT sur une courbe de maturité ou ‘hype cycle’.

Impossible de passer ici en revue les 1.900 technologies suivies par les analystes (350 de plus qu’en 2009!  cf. article: ‘Gartner publie son hype cycle tendances‘). Retenons-en quelques-unes qui marquent actuellement l’univers des systèmes d’information:
dans la phase montante de la courbe, dite “trigger” (défrichage ou amorçage), le Gartner range, avec une perspective large (à 10 ans), l’interfaçage entre ordinateur et cerveau humain (computer-brain interface). L’étude y ajoute la “human augmentation‘ et le bio-printing en 3D. Y figure toujours, également, le ‘quantum computing’.
Sur cette même pente ascendante, s’inscrivent aussi les “big data” et l'”extreme information“, de même que les robots mobiles, les systèmes de réponses en langage naturel et la traduction parlée instantanée (speech-to-speech translation), la reconnaissance d’images, l’impression en 3D, les services d’enrichissement par contexte, les systèmes d’alimentation électrique sans fil (wireless power)…

Les tendances technologiques 'hype' 2011 selon Gartner
Les tendances technologiques 'hype' 2011 selon Gartner

dans la phase du pic d’intérêt (médiatique et industriel : peak of inflated expectations – donc au point culminant du ‘hype’) figurent la TV sur Internet, le paiement sans contact et le ‘cloud computing’ privé;

en phase de décrochage ou des premières désillusions en terme d’intérêt (disillusionment), figurent pour les 2 ans qui viennent le cloud computing et les plates-formes ‘cloud/web’, les tablettes média, les systèmes de bases de données in-memory, la reconnaissance des mouvements.
Et dans les désillusions à 5 ans, on retrouve la réalité augmentée, les assistants virtuels, les communications M-to-M (machine to machine) et les “mondes virtuels”

dans la phase suivante, celle de l’adoption par le marché (ou phase d’éclaircissement et de clarification –slope of enlightenment), sont positionnés les e-books, la “consumérisation”, les boutiques en ligne pour mobiles, l’authentification biométrique. Et tout en haut, à la limite du “plateau de productivité”,  s’inscrivent l’analytique prédictive et la reconnaissance vocale, suivis par les applications de géolocalisation.

A noter qu’il s’agit là d’une synthèse. Le cabinet Gartner dispose de toute une série de classements ‘hype’, dont certains font le point sur une sélection de technologies émergentes (“Hype cycle for Emerging Technologies, 2011‘, dont celles citées ici). Les autres documents ‘Hype cycle’ s’institulent ‘for semiconductors & electronics technologies’, ‘application architecture’,  ‘application development’, ‘application infrastructure’, ‘application security’, ‘for consumer devices’, ‘for server technologies’, ‘for mobile device technologies’, ‘for storage technologies’. Au total, près d’une trentaine d’études thématiques, dont certaines géographiques – Inde, Chine).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur