Gartner : des logiciels moins chers et des solutions alternatives

Logiciels

Pour le cabinet d’études, le prix des logiciels va baisser de manière significative au cours des 10 prochaines années

Les acheteurs de logiciels doivent comprendre que le mouvement de balancier commence à revenir en leur faveur et qu’il y a aujourd’hui un nombre croissant d’alternatives sur les marché du logiciel.

William Snider, vice-président du Gartner, conclut brièvement l’étude que vient de publier l’analyste. Il confirme ainsi que de nombreux facteurs concourent désormais à changer la relation entre les éditeurs et les acheteurs.

A commencer par le SaaS (Software as a Service) qui devrait représenter un quart de l’activité logicielle dès 2011. Mais également, parmi les solutions alternatives, l’outsourcing, la maintenance tierce, et les applications open source de plus en plus compétitives.

Certaines de ces solutions, en particulier l’appel à des tiers, vont participer en particulier à réduire le coût de maintenance des anciennes versions de logiciels. Tandis que les autres vont surtout participer à réduire l’ensemble de la facture.

La multiplication des services Web devrait ainsi commencer à peser dans les négociations avec les vendeurs de logiciels, qui vont se trouver contraints de réduire leurs marges.

Il faudra également compter au niveau international sur les pays émergents – Brésil, Chine et Inde – pour peser sur le prix des logiciels, surtout dans les domaines des serveurs, des outils de développements et des bases de données, ainsi que sur les systèmes d’exploitation.

Une mauvaise nouvelle pour éditeurs, qui en sont très certainement déjà conscients. Mais en revanche une bonne nouvelle pour les entreprise où, face à un matériel informatique qui est entré dans une phase industrielle proche du produit de commodité, supporte de moins en moins que l’enveloppe logiciels continue d’enfler dans leurs budgets.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur