Gartner discerne les 7 préoccupations des p-dg

Cloud

Influencés par la crise économique, les responsables sont préoccupés par l’avenir des marchés. Etude Gartner à l’appui

Les présidents-directeurs généraux se font des cheveux blancs. A en croire une étude Gartner, les douze derniers mois ont été le théâtre de confrontations cornéliennes entre réduction des revenus et des profits d’un côté, et besoin de restructurer les modèles économiques de l’autre. Le rapport pointe 7 préoccupations majeures pour l’année en cours.

La première concerne les besoins en matière de restructuration de l’entreprise. Les modes de réorganisation sont autant de mesures financières, sociales et économiques concernant toute l’activité de la société. Le tout pour la préservation du modèle économique et des structures de la société.

En deuxième position arrive le besoin d’équilibrer les relations avec le public qui doivent notamment s’appuyer sur l’état de santé de la société tout en restant diligents sur d’éventuelles acquisitions ou changements dans les statuts. Les patrons “n’écriraient pas assez vite à la presse semble dire le Gartner.

Dans le trio de tête des préoccupations arrive ensuite la perte de revenus tout comme la confiance placée en les politiques économiques gouvernementales : “vu que le manque de transparence a été patent de la part de certains gouvernements, les dirigeants hésitent plus à faire confiance“. La notion étant plutôt difficilement palpable mais cruciale, on peut comprendre qu’une certaine culture du risque devienne moins acceptable.

Suivent ensuite l’instabilité du fait de la mondialisation, l’effet domino n’étant pas loin, puis en cinquième position l’arrivée de nouvelles législations. “Les gouvernements vont avoir tendance à vouloir regarder par-dessus les épaules des p-dg explique Gartner. Toute forme de régulation est alors regardée attentivement, semble-t-il.

En sixième position arrive une fois de plus l’Etat dans son acception la plus large. Les patrons s’inquièteraient de voir la balance des pouvoirs entre public et privé pencher du mauvais côté. Comme exemple, une loi récemment passée par le Congrès américain validant la réinjection de 787 milliards dans l’économie. Des mesures qui auraient pour conséquences de créer des distorsions graves.

Enfin dernière préoccupation, le développement durable. Gartner s’attend à ce que le Green ne soit pas nécessairement dans les esprits des décideurs cette année. Pourtant l’impact environnemental des industries IT est non-négligeable sur l’environnement.

Gartner tape donc où cela fait mal en montrant les préoccupations des p-dg. Autant de sources de soucis pour nos chers dirigeants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur