Gartner pointe la stratégie de sécurité de Microsoft

Sécurité

La société d’étude Gartner soupçonne Microsoft d’exploiter la paranoïa sécuritaire pour forcer à mettre à jour les environnements vers Windows XP ! A moins que l’analyste n’ait d’autres desseins?

La décision de restreindre Internet Explorer 7.0 à la plateforme XP suggère que Microsoft veut forcer les utilisateurs de plateformes plus anciennes à se mettre à jour s’ils veulent améliorer la sécurité“. Par ces mots, Neil MacDonald, vice-président et directeur de recherche au Gartner, pointe du doigt la politique de Microsoft, et tend à démontrer que le géant des logiciels se refuse à fournir un niveau de sécurité acceptable pour ses offres anciennes. Pour Gartner, les récentes annonces de l’éditeur sur la sécurité sont autant d”‘opportunités manquées” de clarifier sa stratégie sur le marché de la sécurité. “Si Microsoft espère être perçu comme un leader industriel responsable qui maintient la sécurité de ses produits et de ses clients, il devrait fournir IE 7.0 aux utilisateurs de Windows 2000“. Mais ce que Neil MacDonald semble remettre en cause n’est pas tant la stratégie de diffusion d’IE que le manque d’une certaine ambition de l’éditeur, ce qui ne surprendra pas venant d’un analyste généralement considéré comme acquis à Microsoft (lire nos articles). Pour Neil MacDonald, Microsoft devrait adopter une politique plus globale, avec pour cible d’éliminer le besoin de produits anti-spywares et anti-virus, et non pas simplement d’entrer sur le marché des “produits similaires à prix réduit“. Il y a dans ce discours une réelle ambiguïté? En affirmant que l’annonce de la gratuité de l’anti-spyware et d’un service anti-virus proposé par Microsoft vers la fin 2006, Gartner ne fait-il pas le jeu de l’éditeur de Redmond ? Le message semble plutôt orienté vers les éditeurs de solutions de sécurité. Gartner les incite à regrouper leurs offres ? anti-virus, anti-spywares, anti-spam et firewall (pare-feu) ? sous un seul produit, et à un prix au maximum supérieur à 20% à celui de l’anti-virus seul ! Si le marché suit les indications de Gartner, les solutions antivirales vont se banaliser, et devenir des produits de grande diffusion. Exactement le type de produit/marché sur lequel Microsoft excelle ! En revanche, avec une banalisation du marché de la sécurité, on en oublierait presque qu’une des forces des éditeurs concurrents de Microsoft provient de leur couverture technologique. Car à tendre vers un produit sécuritaire unique, sur un marché qui impose un IE 7.0 universel, on en oublierait presque qu’il n’y a pas que Windows ! A moins que Gartner sous entende qu’une refonte complète de IE 7.0 – “Microsoft devrait annoncer qu’il va ré architecturer fondamentalement IE avec à l’esprit la sécurité” ? permettrait de se passer des anti? tout ! C’est possible ça ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur