GB: Carphone en position pour concurrencer BT

Régulations

Le géant britannique de la téléphonie mobile annonce le rachat de l’opérateur de téléphonie fixe Onetel et de filiales du groupe suédois Tele2

La maison mère de The Phone House poursuit sa croissance externe et entend bien se poser

“en alternative concurrentielle claire” à l’opérateur historique britannique, BT. Que de chemin parcouru depuis le lancement du groupe en 1989? Avec pas moins de 1.500 magasins dans toute l’Europe, Carphone Warehouse qui a réalisé un chiffre d’affaire de 3,4 milliards d’euros signe un là un superbe coup et accentue sa politique de diversification. Qui plus est, cette opération se fait au bénéfice des trois groupes. Puisque cela devrait permettre à Onetel de se concentrer sur l’énergie qui représente son plus important marché, et va débarrasser Tele2 d’une filiale britannique qui a une croissance limitée. Dans ses colonnes, le quotidien la Tribune rappelle “qu’en 2001 Carphone a lancé un forfait de téléphonie fixe à prix réduit qui a séduit prés de 1 million de Britanniques (1,06 million d’abonnés en septembre)”. Ce dernier baptisé “Talk Talk” est désormais disponible dans 5 pays européens, dont la France. Suite à cette acquisition, Carphone va devenir le second plus gros opérateur de téléphonie de Grande-Bretagne avec 2,7 millions d’abonnés. Pour s’offrir Onetel et sa base de 1,1 million d’abonnés Carphone a déboursé 227 millions d’euros. Concernant le volet Tele 2 qui est moins important, mais qui compte tout de même 223.000 clients, la maison mère de The Phone House a payé 15,4 millions d’euros. Son p-dg, Lars-Johan Jarnheimer, a assuré dans un communiqué que “la décision de vendre les opérations britanniques et irlandaises n’a pas été prise à la légère”. Le groupe remarque dans le même temps “l’étape suivante aurait été d’offrir des services de haut débit”, mais qu’au Royaume uni, les possibilités offertes dans ce domaine “ne correspondent pas aux nécessités de profit à long terme de Tele2”. Alors que la téléphonie fixe semble pour la plupart des observateurs du marché, en déclin, cet investissement peut comme le souligne justement le quotidien français “sembler étonnant”, mais il faut voir également que le regroupement des trois opérateurs va permettre à Carphone d’avoir une meilleure visibilité sur le marché et comme l’indique l’analyste Mike Cansfiled du cabinet d’études Ovum, “l’ensemble sera plus efficace”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur