GB: Virgin Mobile intéresse le câblo-opérateur NTL

Cloud

Le géant britannique des télécoms veut être prêt pour offrir des services ‘quadruple play’

Grandes manoeuvres en perspective dans les télécoms britanniques. Après l’OPA de Telefonica sur O2 et le mariage à six milliards de dollars entre Telewest et NTL, ce dernier lorgne désormais sérieusement sur Virgin Mobile, cinquième opérateur du pays mais opérateur virtuel.

Pour le désormais deuxième groupe télécoms du pays, il s’agit de proposer au plus vite des offres ‘quadruple play’ combinant accès haut débit à Internet via l’ADSL, la télévision, la téléphonie fixe et la téléphonie mobile. Car les opérateurs veulent désormais jouer sur tous les tableaux. Dans la téléphonie, NTL souhaite avec ce rachat ne pas être distancé par BT, premier opérateur du pays qui propose aujourd’hui un combiné fixe-mobile. Dans les services Internet, le groupe est en compétition avec BSkyB, qui cherche à s’emparer d’EasyNet. Les deux groupes sont également concurrents sur le marché de la télévision par câble, leur activité d’origine. Si l’opération se réalisait, NTL deviendrait un acteur global des médias et des télécoms : TV, Internet, Téléphonie fixe et mobile, sous la marque Virgin. Cette hypothèse a été commentée par des sources proches du dossier. Aux termes de l’accord en discussion, l’entrepreneur Richard Branson, qui détient 72% de Virgin Mobile, obtiendrait en échange des actions NTL: elles lui permettraient de devenir le premier actionnaire du nouveau groupe avec une participation d’environ 14%, selon les mêmes sources. Le prix proposé par NTL ne comporterait qu’une prime modeste dans la mesure où le cours de Bourse de Virgin Mobile a récemment monté sur des spéculations d’OPA. Sa capitalisation serait d’environ 800 millions de livres (1,185 milliard d’euros).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur