R&D : GÉANT offre 100 Gbps à l’utilisateur final

Régulations
crédit photo © Anterovium - Fotolia.com

Le réseau européen pour la science GÉANT a été renforcé. Désormais, la capacité maximale du système entre deux points du cœur de réseau est estimée à 2 térabits par seconde.

Les membres d’établissements d’enseignement supérieur, laboratoires et hôpitaux connectés au réseau européen pour la science GÉANT (GN3plus project) peuvent désormais transférer des données à une vitesse de 100 Gbps, la capacité maximale disponible sur le réseau central étant de 500 Gbps, a fait savoir Bruxelles mercredi 31 juillet.

2 térabits par seconde

Entre deux points du cœur de réseau (backbone), la capacité maximale que peut atteindre le système est estimée à 2 Tbps par les responsables de GÉANT, qui visent une disponibilité du réseau de 99,999 %.

« Pour rester dans la course mondiale au progrès scientifique, nous avons besoin de puissance en termes de vitesse et de capacité. Aujourd’hui, la partie ‘données’ de l’équation ‘recherche’ est presque aussi importante que la recherche elle-même. Par cette amélioration, GÉANT démontre qu’il est à l’avant-garde », a déclaré Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne en charge de la société numérique.

GÉANT, en bref

Réseau paneuropéen de recherche et d’éducation fondé et cofinancé par la Commission européenne et les Réseaux nationaux pour l’éducation et la recherche (National Research and Education Networks – NREN), GÉANT contribue à la libre circulation des connaissances scientifiques en mettant en relation les acteurs de la filière dans différentes disciplines : depuis la physique des hautes énergies au changement climatique.

Le réseau GÉANT est exploité par l’organisation à but non lucratif DANTE (Delivery of Advanced Network Technology to Europe) et relie 38 NREN qui desservent 43 pays et totalisent plus de 50 millions d’utilisateurs répartis sur 10 000 établissements et instituts. 22 000 écoles primaires et secondaires sont également connectées.

GÉANT3 est également relié à 65 pays hors d’Europe via les réseaux de recherche : TEIN (Asie Pacifique), EUMEDCONNECT (Méditerranée), RedCLARA (Amérique latine), CAREN (Asie centrale), C@ribnet (Caraïbes), UbuntuNet (Afrique australe et orientale) et d’autres plateformes nord-américaines, chinoises et japonaises.

Actuellement, la Commission européenne contribue au financement de GÉANT à hauteur de 41,8 millions d’euros.

Crédit photo © Anterovium – Fotolia.com


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les inventeurs hi-tech européens ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur