Gemalto sécurise l’accès à la Maison Blanche

Régulations

Le géant français de la sécurité est déjà un fournisseur important des
administrations américaines

Obsédée par la sécurité, l’administration fédérale américaine fait généralement jouer la carte patriotique lorsqu’il s’agit de choisir une technologie de protection.

Mais dans le domaine de l’identification des salariés, il semblerait que les entreprises américaines ne proposent pas de solutions suffisamment sûres. En effet, c’est le Français Gemalto qui équipera les employés de la Maison Blanche en badges d’identification. Un contrat de taille hautement symbolique. On en connaît pas son montant.

Ces salariés seront équipés de badges Gemalto qui leur permettront d’accéder aux bureaux mais aussi de s’identifier sur le réseau informatique.

Gemalto assurera également l’assistance technique et la prestation d’intégration du service.

Gemalto est déjà un partenaire de longue date de l’Administration américaine. L’entreprise issue de la fusion entre Gemplus et Axalto fournit en effet 12 millions de cartes à plusieurs agences, dont la majorité dépendent du ministère de la Défense.

Pour autant, ces succès importants ne semblent pas motiver les administrations françaises puisque selon nos confrères de ZDNet, Gemalto n’a pas de clients institutionnels en France…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur