Gemplus retrouve le bénéfice mais anticipe un recul des ventes

Cloud

Le fabricant de cartes à puces Gemplus termine son troisième trimestre sur un bénéfice, mais anticipe sur une réduction de la demande et s’attend à un ralentissement de sa croissance

Gemplus a renoué avec le bénéfice au troisième trimestre, mais a révisé en baisse sa prévision de croissance organique pour l’exercice, en raison du recul des ventes de cartes pour cabines téléphoniques.

Le numéro un mondial de la carte à puce a annoncé mercredi un bénéfice de 20,9 millions d’euros, contre une perte de 8,5 millions l’an dernier, et un résultat d’exploitation de 21,3 millions contre une perte de 0,2 million. Le bénéfice net dilué est ressorti à 0,03 euro par action contre -0,01, les analystes attendaient en moyenne 0,02 euro selon le consensus Reuters Estimates. Le chiffre d’affaires a progressé de 15,5% à 247,9 millions d’euros contre 214,7 millions un an plus tôt, le consensus Reuters Estimates attendant 257,1 millions. La marge d’exploitation s’est portée à 8,6% contre -0,1%, tandis que la marge brute s’est établie à 33,4% contre 29,8%. Gemplus a annoncé que sa croissance organique serait inférieure à sa prévision, de 10% en raison de la baisse des ventes de cartes pour cabines téléphoniques. “Nous estimons que le marché des cartes pour cabines téléphoniques baisse de 10% à20% par an. En ce moment, la baisse est encore plus rapide”, a déclaré à Reuters Frans Spaargaren, directeur financier de Gemplus, lors d’un entretien téléphonique. La croissance du chiffre d’affaires 2005 devrait néanmoins dépasser “clairement” 10%, a précisé le groupe dans un communiqué. “Avec d’excellents résultats au troisième trimestre et une marge d’exploitation de 7,6% sur les neuf premiers mois de l’exercice, le groupe reste confiant dans sa capacité à améliorer considérablement son résultat d’exploitation en 2005″, peut-on également lire dans le communiqué. La société a confirmé qu’elle s’attendait à ce que les divisions Services financiers et Identité et sécurité deviennent bénéficiaires sur l’ensemble de l’exercice 2006. Gemplus a ajouté qu’il continuait de tabler sur une hausse à deux chiffres de son chiffre d’affaires pour les prochaines années et a déclaré qu’il était “en bonne voie” pour atteindre son objectif d’une marge opérationnelle de 10% en 2007. A la fin du troisième trimestre, la trésorerie du groupe s’établissait à 400,8 millions d’euros contre 389,2 millions l’an dernier et le flux net de trésorerie avant éléments non récurrents à 28,2 millions contre 12,2 millions. “Nous sommes clairement en train de regarder un certain nombre d’acquisitions potentielles de toutes tailles”, a déclaré Frans Spaargaren.“Nous étudions particulièrement des cibles dans l’identité et la sécurité, qui ont la meilleure perspective de croissance, mais également dans les télécoms et les services financiers. Je ne pense pas que nous dévoilerons quelque chose à ce sujet dans les prochaines semaines”, a-t-il ajouté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur