Géolocalisation : Motorola se paie Aloqa (Munich, Palo Alto)

Cloud

Motorola investit dans une solution de géolocalisation couplée à des applications sur mobiles Android

A veille de devenir une ‘spin-off’ (société satellite créée à partir d’une activité interne), la division Motorola Mobility accueille Aloqa, une start-up allemande, spécialisée dans les services de géolocalisation liées à des applications sur mobiles (bonus vidéo) -un marché juteux mais qui ne profite pas à tout le monde (cf. article: ‘L’illusoire marché des applications mobiles‘)

Aloqa rejoindra la division de Motorola qui regroupe les activités de fabrications de terminaux mobile et l’offre résidentielle.
Selon ITespresso, la création d’une société indépendante à partir de cette division est programmée pour le premier trimestre 2011, .

Le service proposé par Aloqa, déjà téléchargé par un million d’utilisateurs, est disponible sur la plate-forme Android -l’OS mobile favori, actuellement, de Motorola et de RIM (BlackBerry, modèles Bold et Curve).  Motorola compte exploiter le potentiel de cette application sur son modèle Motoblur.

Aloqa a établi des partenariats avec plus d’une centaine d’éditeurs de contenus (dont Qype, Match.com ou Yelp) dans six pays.
En juillet 2009, cette jeune pousse avait réussi un premier tour de table à hauteur d’1,5 million de dollars auprès de Wellington Partners et auprès d’investisseurs privés (‘business angels‘). Dans la foulée, un nouveau président avait été nommé : Sanjeev Agrawal, ex-responsable marketing produits chez Google et ex-dirigeant de TellMe Networks (désormais propriété de Microsoft).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur