Gestion de contenus : Open Text se renforce en rachetant Vignette

Logiciels

Si le canadien Open Text hérite des outils de Vignette, il lui restera à digérer cette acquisition de 310 millions de dollars.

La consolidation se poursuit sur le marché de l’ECM (solutions de gestion de contenus entreprises). Le canadien Open Text, dernier “gros” éditeur indépendant, vient de racheter son concurrent américain Vignette Corporation pour 310 millions de dollars (environ 228 millions d’euros). Payable en cash et en actions, l’opération doit être finalisée au cours du second semestre 2009.

Open Text va donc continuer à “jouer dans la cour des grands“. Le canadien avait d’ailleurs précédemment racheté Hummingbird en 2006 (489 millions de dollars) et, plus récemment, Captaris (131 millions). Les mouvements des acquisitions se sont également illustrés ces derniers temps avec les rachats de Documentum par EMC, de Stellent par Oracle, de Filenet par IBM, d’Interwoven par Autonomy… Sans oublier la présence significative de Microsoft sur le marché.

Une fois l’opération finalisée, Vignette deviendra une filiale d’Open Text qui s’emparera de différentes solutions de gestion de contenus web (Vignette Content Management et Rich Media Services), des outils propres aux intranets (Vignette Portal et Collaboration) ainsi que des applications de gestion des transactions et des contenus non structurés (Vignette Collection Manager et IDM).

Open Text compte près de 3.000 salariés environ pour un chiffre d’affaires 2008 de 725 millions de dollars (en croissance de 20 %) tandis que Vignette emploie 700 personnes pour un CA inférieur à 170 millions de dollars en 2008. Un résultat en baisse de 11,5 % avec une perte nette de 6,3 millions de dollars. Il restera donc à vérifier que Vignette aura les moyens de supporter l’absorption de Vignette, notamment dans le contexte économique actuel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur