Gestion de données : les silos plombent les budgets

Big DataData & Stockage

Les entreprises peinent encore à se défaire d’une approche en silos et à unifier des solutions de gestion de données disparates, selon IDC.

Quels sont les principaux défis existants en matière de gestion de données ?

Rubrik a publié les résultats pour la France d’une étude* internationale menée par IDC auprès de décideurs informatiques et métiers de moyennes et grandes entreprises.

En France, 79% des répondants considèrent que la gouvernance de données est un enjeu « majeur ». Pourtant, 11% seulement déclarent que leur entreprise tire profit du plein potentiel des données. Ils sont bien plus nombreux (49%) à penser que moins de la moitié de la valeur potentielle de la data est exploitée par leur organisation.

Les défis de conformité n’expliquent pas tout.

Big data

Les entreprises peinent à faire face à la croissance massive du volume de données à traiter, d’une part, et à se défaire d’une approche en silos, d’autre part.

Ainsi, les entreprises de France concernées gèrent entre 21 et 50 emplacements distincts pour leurs données, d’un datacenter en propre aux clouds de différents fournisseurs. Ce chiffre n’est plus que de 11 à 20 emplacements pour l’ensemble du panel.

En outre, 46% des organisations françaises s’attendent à une croissance annuelle de 40% du volume des données à traiter au cours des deux prochaines années.

Or, moins de 15% des répondants en France (contre 33% globalement) déclarent disposer de systèmes entièrement automatisés pour gérer sécurité, gouvernance et sauvegarde des données, sans oublier la reprise après sinistre (DR).

Mais 35,4% utilisent « essentiellement » ou « exclusivement » des systèmes manuels de gestion et de contrôle des données. Au risque de plomber les budgets.

Pour mieux faire, « automatisez ! ». C’est en tout cas le point de vue des promoteurs de l’étude.

Aussi, parmi les entreprises françaises qui ont investi dans une plateforme unifiée, 69% disent avoir réduit d’environ 20% en un an leurs coûts de gestion de données.

*L’étude initiale a été menée auprès de 801 professionnels en Amérique du Nord, en Europe de l’Ouest (80 en France) et dans la région Asie-Pacifique. source : « The Data-Forward Enterprise », une étude IDC sponsorisée par le fournisseur de solutions Rubrik.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT