WebP : le Gif animé se trouve enfin un remplaçant

Open SourcePoste de travail
Google opérateur mobile ?

Le WebP pourrait être amené à remplacer le Gif animé… s’il trouve sa place dans un plus grand nombre de navigateurs web.

Google adapte le WebP, son format d’images open source, à un nouvel usage : la diffusion d’images animées. Le Gif animé, avec toutes les limitations dues à son âge, se trouve donc enfin un concurrent de poids.

En effet, là où les Gif animés doivent se limiter à une palette de 256 couleurs, les images en WebP en supportent plus de 16 millions en simultané (et 8 bits pour la transparence). La taille des images se veut également réduite, via la compression : d’environ 19% sans perte et jusqu’à 64% lorsqu’elles sont compressées avec perte (chose que le format Gif ne sait pas faire).

À noter toutefois que le décodage d’un WebP animé se montre plus gourmand en temps processeur que celui d’un Gif animé, mais aussi plus rapide.

Un support encore hésitant

À ce jour, le WebP animé n’est supporté que dans un seul navigateur web : la version bêta de Google Chrome 32… ce qui n’est pas si mal. Rappelons en effet que sur les trente derniers jours, le butineur de Google se place en première position dans le monde desktop, avec plus de 41% de parts de marché.

Le WebP est également supporté en standard dans Android et au sein du navigateur web Opera, mais pas encore dans sa version animée. Reste que le fait de ne pas pouvoir lire le WebP en natif sous Firefox et Internet Explorer – même si une solution JavaScript existe pour ces butineurs – limite les possibilités d’extension de cette offre.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Êtes-vous un champion du navigateur web Chrome ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur