GitHub Archive : le meilleur de l’open source mis en boîte

LogicielsOpen Source
GitHub Archive Program

GitHub étend son programme de préservation du code open source avec une initiative d’archivage de ses projets les plus populaires.

« Le moteur, réalisé à partir des équations de Navier-Stokes, illustre la sophistication croissante de notre relation avec l’ordre mathématique de l’Univers. » L’artiste-ingénieur Alex Maki-Jokela décrit ainsi l’un des motifs ornant la boîte qu’il a conçue dans le cadre du programme GitHub Archive.

On la trouve aujourd’hui – en double exemplaire – dans quatre lieux :

  • la bibliothèque Bodléienne de l’université d’Oxford (Royaume-Uni) ;
  • celle d’Alexandrie (Égypte) ;
  • celles de l’université Stanford (Californie) ;
  • et le siège social de GitHub (Californie également).

Chaque exemplaire renferme des bobines de film photosensible destiné à l’archivage à très long terme (un millier d’années en l’occurrence). Leur contenu : un best of des projets GitHub, fondé sur les dépôts de code « les plus populaires ».

C’est la deuxième initiative prise dans le cadre du programme GitHub Archive. La première a une visée plus générale. Elle a consisté à capturer un instantané des projets actifs sur la plate-forme le 2 février 2020. Puis à les stocker là aussi sur du film et à les entreposer, cet été, dans l’Arctic World Archive.

Cette dernière se trouve à 250 m de profondeur, dans une ancienne mine de charbon, sur l’île norvégienne de Spitzberg. Une quarantaine de pays reconnaissent l’endroit comme une zone démilitarisée. On y abrite du patrimoine depuis 2017, des manuscrits du Vatican aux toiles de Rembrandt.

Spitzberg

Illustration principale © Alex Maki-Jokela


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT