GitHub : le code open source « mondial » gagne l’Arctique

LogicielsOpen SourceProjets

GitHub officialise le dépôt de son Artic Code Vault, un « coffre-fort » de code source de logiciels libres, dans l’Arctic World Archive en Norvège.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le dépôt officiel du « coffre-fort » de code source Artic Code Vault dans l’Arctic World Archive, en Norvège, a été bouclé, a annoncé GitHub dans un billet de blog. Comment a opéré la plateforme de développement et de code partagé ?

En novembre 2019, lors de sa conférence GitHub Universe, l’entreprise américaine a dévoilé le programme GitHub Archive et le projet Artic Code Vault associé. Le premier est un programme de préservation de logiciels open source pour les générations futures. Le second est un « coffre-fort » de code source.

Dans ce cadre, le 2 février 2020, GitHub a pris un instantané de tous les référentiels (repositories) publics actifs sur sa plateforme à archiver dans le coffre-fort (vault).

« Selon le plan initial, l’équipe GitHub en charge du projet devait s’envoler pour la Norvège [au printemps 2020] et escorter personnellement le code open source mondial jusqu’à l’Arctique », a expliqué Julia Metcalf, responsable du management produit chez GitHub. « Cependant, face à la pandémie [de Covid-19], GitHub a été dans l’obligation d’ajuster ses plans. » Des semaines ont passé. Finalement, le dépôt officiel dans l’Arctic World Archive (AWA) a été mené « avec succès » le 8 juillet 2020, a indiqué la firme.

Artic Code Vault

L’AWA est un espace d’archivage « à très long terme » de données. Il a été ouvert, le 27 mars 2017, à l’initiative de l’entreprise norvégienne spécialisée Piql et de la compagnie minière détenue par l’État norvégien Store Norske Spitsbergen Kulkompani (SNSK). L’AWA est installée dans une ancienne mine de charbon sur l’île norvégienne de Spitzberg, dans le Svalbard, un archipel situé dans l’océan Arctique. C’est là que GitHub a choisi de stocker le code de logiciels open source « dans une archive construite pour durer 1000 ans. »

« Le voyage du code a commencé dans les installations de Piql à Drammen, en Norvège », a expliqué GitHub. Puis, « les boîtes contenant 186 bobines de film ont été expédiées vers l’aéroport d’Oslo, puis chargées dans l’avion à destination de la région du Svalbard. »

« Le code a atterri à Longyearbyen, une ville de quelques milliers d’habitants, située dans le Svalbard. Accueillies par une société de logistique locale, les boîtes ont été transportées pour la nuit dans un entrepôt intermédiaire sécurisé », a ajouté l’entreprise.

Elles ont été déposées le lendemain matin dans l’Arctic World Archive. « C’est là, dans une chambre forte située à une centaines de mètres, dans le permafrost, que le code est maintenant stocké », a précisé la firme acquise par Microsoft en 2018.

« Tech Tree »

Un guide en cinq langues est associé à chaque archive à l’attention de celles et ceux qui s’intéresseront à l’Artic Code Vault (cf. le dépôt GitHub du programme GitHub Archive).

« Ces archives comprendront en outre une bobine distincte, lisible par l’homme. Celle-ci documente l’histoire technique et le contexte culturel du contenu des archives. C’est ce que GitHub appelle l’Arbre Technologique (Tech Tree). » Inspiré du « Manuel for Civilization » de Long Now, il sera constitué d’ouvrages techniques existants. Une liste provisoire d’œuvres sera prochainement publiée, ainsi qu’un appel à contributions de la communauté. L’Arbre tech étant appelé à évoluer avant d’être ajouté à l’Artic Code Vault.

GitHub rappelle avoir le soutien de partenaires, Internet Archives, Software Heritage et Project Silica, pour son programme GitHub Archives. Par ailleurs, des millions de développeurs dans le monde ont contribué au code open source stocké dans l’Artic Code Vault. Sur GitHub, un badge dédié est intégré aux profils des développeurs concernés.

(crédit photos © GitHub)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT