Global Surveyor, satellite de Mars, a été ‘destroyed’ par erreur

Régulations

Plus de contact avec le vaisseau satellite Global Surveyor depuis novembre
dernier. Ou l’histoire enfin révélée d’une regrettable erreur humaine…

La mission de l’engin spatial Global Surveyor devait initialement durer deux ans. Par chance, elle a perduré quatre fois plus longtemps, jusqu’à ce qu’une malencontreuse erreur humaine survienne !

Le vaisseau spatial Mars Global Surveyor devait photographier la topographie de la planète Mars. Ainsi fut fait: des vues splendides de canyons, des traces d’érosion et des résidus de coulées glacières ont même convaincu les scientifiques qu’il y a eu de l’eau ou un liquide sur Mars.

Le satellite a également apporté la preuve de l’existence de champs magnétiques et de changements climatiques sur la planète rouge. Et il a permis de repérer des dépôts minéraux que les robots Mars Rover sont allés explorer.

Mais on apprend qu’un conflit entre deux mises à jour expédiées par la NASA le 2 novembre 2006 est venu gripper la belle machine. Une des mises à jour concernait le positionnement des panneaux solaires, commande expédiée à partir du High Gain Antenna, qui est allée écrire une information sur une adresse erronée de l’ordinateur de bord.

Résultat, les panneaux ont été orientés dans une mauvaise direction, ce qui a eu pour effet d’exposer les batteries directement au soleil. Elles n’ont résisté à cette exposition que 12 heures à peine, avant de tomber complétement à plat !

De plus, cette même erreur a entraîné une mauvaise rotation de l’antenne de communication, qui n’a plus été orientée vers la Terre. Aveugle et sans énergie électrique, l’engin spatial n’avait aucune chance de survie…

La NASA a fait depuis lors son deuil et le constat amer de la nécessité de surveiller plus régulièrement les alertes, car le satellite avait bien envoyé un message, mais personne n’y avait réellement prêté attention !

Source : NASA


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur