Gnome Do révolutionne l'interface utilisateur

Régulations

Gnome Do 0.5 est bien plus qu’une simple copie de Quicksilver

Quicksilver, Launchy, Gnome Launch Box, Katapult et Gnome Do sont tous des ‘lanceurs’ intelligents. Leur principe est simple : tapez les premières lettres du nom d’une application ou d’un fichier et le logiciel les ouvrira. Des extensions permettent d’effectuer des opérations plus complexes, comme l’envoi d’un courrier électronique (en saisissant une adresse email), la création d’une archive (à partir d’un fichier ou dossier), etc.

Open source et extensible à souhait, Gnome Do (de David Siegel) a retenu tout particulièrement notre attention. La dernière version 0.5 offre une gestion simple des greffons : cochez une case et l’extension correspondante sera téléchargée et activée. Le logiciel met automatiquement à jour la liste des extensions disponibles sur Internet, quelles soient officielles ou fournies par des utilisateurs tiers. Pratique.

gnomedo1.jpg

Les greffons de Gnome Do peuvent être répartis en trois catégories. La première regroupe les outils permettant d’indexer les données présentes dans d’autres logiciels (Evolution, Firefox, Thunderbird, Gmail, Pidgin, Skype, Tomboy…). Tout l’intérêt est ici de pouvoir initier – par exemple – une session de ‘chat’ en saisissant juste les premières lettres du nom d’un utilisateur.

La seconde catégorie regroupe des fonctions liées spécifiquement au web. Il est ainsi possible de consulter directement des évènements inscrits dans un agenda Google, sans même ouvrir la fenêtre de votre navigateur. Autre exemple, en quelques secondes une image peut être mise en ligne sur votre compte Flickr.

La troisième catégorie regroupe des utilitaires système : création d’une archive, manipulation des fenêtres, copie ou déplacement de fichiers et dossiers, copie d’écran, prise de note… les possibilités sont presque sans limites.

Plus de 40 greffons sont d’ores et déjà disponibles, de nombreux apparaissant chaque semaine. À l’instar de Beagle, Gnome Do pourrait changer durablement la façon d’utiliser un environnement de bureau, en apportant un réel plus en terme de productivité. C’est également une belle publicité pour le monde open source (et pour Mono, utilisé dans ce développement).

gnomedo2.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur