GNU Hurd, un futur grand du monde UNIX ?

CloudOpen Source

Plus de 20 années après le début de son développement, le noyau Hurd, au centre du système d’exploitation GNU, arrivera-t-il à se faire une place sur le marché ?

Le projet GNU a comme objectif de fournir des alternatives open source (sous licence GPL) aux logiciels du monde UNIX.
Mission réussie pour les outils de compilation, avec le célèbre GCC, et pour les utilitaires et librairies de base. Nous n’en dirons pas autant du noyau Hurd, largement éclipsé par le célèbre noyau Linux.

Un retour en grâce ?
L’arlésienne Hurd reste malgré tout toujours en cours de développement… 20 ans après le lancement du projet !
La Debian est même accessible avec ce noyau depuis plusieurs années. Ce portage est cependant loin d’être achevé. La prochaine version stable de la Debian pourrait toutefois être officiellement disponible dans un dérivé GNU/Hurd, en plus des moutures GNU/Linux et GNU/kFreeBSD.
Le système d’exploitation GNU pourrait ainsi devenir réalité avec la Debian 7 « Wheezy », dont la sortie est prévue pour fin 2012, début 2013.

De 68 % à 85 % ?
Aujourd’hui, environ 68 % des paquets Debian sont compatibles avec le noyau Hurd. Ceci explique pourquoi ce portage a du mal à être achevé.
Toutefois, il semblerait qu’il ait connu récemment un coup d’accélérateur, aussi bien en terme de développement que de visibilité médiatique. Dans le cadre du Google Summer of Code 2011, Jérémie Koenig est en effet en train d’adapter l’OpenJDK à ce noyau (entre autres travaux). De quoi faire monter le nombre de paquets compatibles au niveau de celui de la version kFreeBSD de la Debian (85 %) ?

Des performances encourageantes
S’il n’est pas achevé, le noyau Hurd est maintenant suffisamment solide pour faire fonctionner des applications lourdes, telle une partie du benchmark de nos confrères de Phoronix.
Les premiers résultats décrochés par ce noyau sont très positifs. Ils sont en effet assez proches de ceux obtenus avec un noyau Linux. La complexité architecturale du noyau GNU Hurd ne semble donc pas avoir un impact trop fort sur les performances de l’OS.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur