Good Technology intègre la data dans son offre BYOD

AppsDSIMobilitéProjetsSmartphonesTablettes

Avec Good Work for Data, Good Technology propose un service de facturation des données professionnelles dans le cadre de projets BYOD.

Si, en permettant l’usage des terminaux personnels à des fin professionnelles, le BYOD (Bring Your Own Device) s’inscrit comme un facteur de productivité de par la mobilité qu’il apporte aux salariés, son acceptation implique de répondre à un certain nombre de questions si ce n’est de contraintes. Au-delà des classiques mesures de sécurités à prendre en compte à côté de celles de la protection de la vie privée de l’utilisateur, la question de la consommation des données s’inscrit parmi les paramètres à gérer dans le cadre de l’usage des réseaux mobiles par les employés. Qui doit en effet supporter les frais d’accès alors qu’applications professionnelles et personnelles sont généralement utilisées au sein d’un même forfait ?

C’est pour répondre à cette problématique que Good Technology propose Good Work with Data. Ce nouveau service permet aux départements informatiques de pouvoir distinguer les données mobiles consommées par les applications à caractères professionnels de celles utilisées à titre privé. Un service de facturation qui permet de proposer à l’utilisateur une prise en charge claire des frais de consommation et l’inciter à travailler mieux et plus sur ses smartphone et tablette personnels en environnement de mobilité. L’offre est ainsi susceptible de faciliter le déploiement de projets de BYOD au sein des entreprises généralement confrontées aux questions du responsable financier des données consommées lorsque celles-ci émanent de deux usages distincts. D’autant que la solution permet d’ajuster à la volée les limites de consommation de données professionnelles afin de permettre à l’entreprise de mieux maîtriser ses dépenses en temps réel.

Une tendance appelée à s’accentuer

Une offre unique pour l’heure sur le marché aux dires de son éditeur. « Cette approche nous permet d’éviter les problématiques auxquelles doivent faire face les autres fournisseurs de solutions MDM (gestion des terminal mobiles, NDLR) à mesure qu’ils développent leurs offres », se réjouit Christy Wyatt, CEO de Good Technology. Une approche appelée à se développer. Selon Chris Hazelton, directeur de recherche du 451 Group, « la capacité à superviser et à contrôler les données sur l’ensemble des appareils entre les mains des employés va prendre de plus en plus d’importance avec le temps, de même que la capacité à définir les coûts des services associés aux activités professionnelles sur des appareils personnels dans des environnements BYOD ».

Good Work with Data s’inscrit ainsi comme une extension de la solution Good Work de « conteneurisation » de l’environnement professionnel au sein du terminal personnel afin d’isoler et sécuriser les applications du reste de l’environnement mobile. Elle est pour l’heure disponible dans le cadre de déploiements pilotes pour les plates-formes iOS et Android. Les organisations sous Microsoft Office 365 pourront profiter d’un essai gratuit dans le cloud. Les tarifs et langues supportées seront annoncés lors de la disponibilité générale de la solution.


Lire également
Avec ses suites, Good Technology pousse le Byod vers les métiers
BYOD : la sécurité divise employeurs et employés
BYOD : 4 bonnes pratiques avant de se lancer

crédit photo © nito- shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur