Pour gérer vos consentements :

Google adapte Chrome OS aux exigences des entreprises

Google lance aujourd’hui une version de Chrome OS spécifiquement adaptée pour les déploiements massifs en entreprise. Cette mouture du système d’exploitation est baptisée Chrome Enterprise et sera disponible pour 50 dollars par poste et par an.

Chrome OS Enterprise comprend plusieurs fonctionnalités dédiées au monde professionnel. La plus importante est la prise en charge d’Active Directory de Microsoft. Ce support lève le frein de la plupart des entreprises de migrer vers Chrome OS tout en gardant les bénéfices de l’annuaire de Windows. Cela signifie que les utilisateurs vont utiliser leur code d’authentification pour accéder aux terminaux sous Chrome OS, sans avoir besoin d’éléments d’accès spécifiques pour cet OS, ni d’imposer aux sysadmin la gestion de différents réseaux.

Un OS multi-gestionnaire

De même, le Chrome OS révisé prend en charge Workspace One de VMware, une plateforme de gestion des applications sur les terminaux. Dans ce cas précis, elle surveille l’installation des applications téléchargées depuis le magasin Google Play sur les PC sous Chrome OS. Parmi les autres fonctionnalités, on trouve la gestion des proxies réseaux, des mises à jour de l’OS, des imprimantes, des extensions de Chrome.

L’ensemble des fonctionnalités a pour objectif de séduire les entreprises intéressées par le déploiement de Chromebooks mais étaient bloquées par le manque de fonctionnalité de gestion ou d’interopérabilité avec les réseaux Windows existants. Le Chromebook a fait ses armes dans le domaine de l’éducation et auprès du grand public. Ce terminal passe maintenant un cap en ciblant les entreprises. Avec la version entreprise de Chrome OS, Google ambitionne d’être une alternative crédible à Windows 10 de Microsoft. La firme de Redmond n’a pas caché que les dernières mises à jour de son OS avaient clairement pour ambition de convertir les entreprises et d’atteindre le milliard de terminaux sous Windows 10. Une nouvelle bataille en perspective !

A lire aussi

Android + Chrome OS : Andromeda arrivera fin 2017

Google prépare une vague de machines Chrome OS

Recent Posts

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

5 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

6 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

11 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago