Google améliore son format d’image WebP… en toute discrétion

Cloud

Le format d’images WebP, spécifiquement adapté aux besoins du web, monte aujourd’hui en gamme, et s’étoffe de nombreux outils créés par les développeurs de la communauté.

Pour Google, le WebP (web picture) est au monde des images ce qu’est le WebM à celui de la vidéo : un format ouvert proposant des taux de compression adaptés au monde du web. Avec des tailles de fichiers en baisse de près de 40 % par rapport au JPEG (à qualité égale), le WebP s’inscrit parfaitement dans la série d’initiatives initiée par la firme, laquelle vise à réduire le temps de chargement des pages web et la quantité de bande passante utilisée par les sites.

Seulement, voilà, depuis son lancement en octobre dernier, le WebP est resté très discret. Peu de personnes savent ainsi que le navigateur web Chrome 9 peut relire les images enregistrées dans ce format. Firefox et Safari devraient faire de même prochainement.

Les ingénieurs de la firme viennent de mettre en ligne une nouvelle version de la libwebp, la 0.1. Elle est disponible sous forme de code source, ou en moutures précompilées pour Windows, Mac OS X et Linux. L’encodeur a été entièrement réécrit, avec à la clé des images de meilleure qualité pour un taux de compression donné. Un codec générique est accessible sous Windows. Il permettra au navigateur de fichiers Explorer et aux  rares applications compatibles WIC (Windows Imaging Component) de lire les images WebP.

La communauté est également très active : « bross » propose un lecteur WebP écrit en Java et « antimatter15 » une librairie en JavaScript capable de décoder les images WebP sous Chrome, Firefox et Opera. Nick Zitzmann a développé un greffon WebP compatible avec tous les navigateurs fonctionnant sous Mac OS X. Du côté des logiciels de traitement d’images, Toby Thain a créé une extension pour Photoshop, accessible aussi bien sous Mac OS X que Windows. Senh Liu a pour sa part mis au point un petit lecteur dédié à Windows, qui ne nécessite ni installation, ni codec.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur