Google Android : Wind River rejoint l'alliance ’Open Handset'

Logiciels

Objectif : apporter à la plate-forme mobile libre et ouverte Android de Google l’approche d’optimisation logicielle DSO de Wind River

Quand le leader mondial de l’optimisation logicielle (DSO – Device Software Optimization) Wind River rejoint le projet Android de Google, cela donne une nouvelle adhésion stratégique à l’Open Handset Alliance.

Wind River s’adresse aux fabricants de terminaux Open Handset pour les aider à optimiser la plate-forme selon leurs besoins spécifiques et ainsi la porter sur leurs matériels respectifs. L’objectif est d’obtenir le maximum de performances du silicium, en effectuant le cas échéant des adaptations du noyau Linux.

Wind River offrira ensuite le support Linux nécessaire aux OEM et aux éditeurs de logiciels indépendants (ISV) pour accomplir rapidement et efficacement leurs intégrations, afin de simplifier significativement le développement et la distribution d’applications mobiles.

Wind River entend donc jouer un rôle critique en aidant les sociétés à commercialiser des produits mobiles basés sur Android. De quoi consolider la position de Wind River auprès de ses partenaires Linux dans l’industrie DSO. Et l’on devrait assister à une accélération de l’introduction sur le marché de nouveaux téléphones mobiles sous Linux avec un coût de développement moindre.

« Nous pensons que nos apports a l’Open Handset Alliance feront reculer les obstacles qui freinent le progrès sur le marche des mobiles« , a déclaré Ken Klein, l’ambitieux patron de Wind River.

« Wind River a rejoint l’Alliance pour accélérer son effort de défragmentation des solutions mobiles open source. La plate-forme Linux a besoin d’un leader en technologies mobiles et open source et d’expertise pour optimiser la solution afin que les OEM et les opérateurs puissent y ajouter des services différenciants.« 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur