Google Base ouvre ses portes… aux enchères

Régulations

Le nouveau service du géant Net pourra reprendre le slogan de feu la Samaritaine: on trouve de tout dans Google Base…

Après deux semaines d’expérimentation, Google ouvre officiellement les portes de son arme anti eBay: Google Base. Ce nouveau énième service va permettre aux internautes de mettre en ligne leurs contenus, leurs documents, leurs petites annonces, des infos, mais aussi des invitations, des offres d’emplois ou de rencontre… Bref, on trouvera de tout sur Google Base.

Il s’agit de créer une gigantesque base de données de contenus et de savoirs en s’appuyant sur d’autres bases de données comme Froogle ou Google Local où les internautes rendraient accessibles gratuitement les “contenus” de leur choix Le principe est simple: n’importe quel titulaire d’un compte Google pourra mettre en ligne rapidement une annonce sur n’importe quel sujet, en l’accompagnant de balises internet descriptives (labels ou tags). Mais pour éviter la publication d’annonces ou de contenus contraires à la loi ou à la bienséance, Google validera d’abord les messages. Ce qui n’est pas une mince affaire: des milliers et des milliers d’annonces devraient très vite inonder le service. Il faudra certainement patienter avant de voir finalement son annonce publiée. Bref, on est assez près du positionnement d’eBay (sans les enchères) ou encore de Craigslist. Google Base “va lentement écorner la croissance d’eBay, particulièrement sur les marchés internationaux” explique Brian Blair, de Wedge Partners LLC, cité par le Wall Street Journal. Une vision qui pourrait encore plus se vérifier si Google intègre à son service Base, sa prochaine solution de paiement Google Wallet et son service de VoIP Google Talk. L’ensemble viendrait alors concurrencer frontalement le trio eBay/PayPal/Skype…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur