Et de 20 pour Google Chrome, le numéro un des navigateurs web

Poste de travailSécurité
20 © Bertold Werkmann - Fotolia.com

Avec Chrome 20.0.1132.43, Google a voulu stabiliser son offre, au détriment toutefois des nouveautés. Fort heureusement, Chrome 21 devrait se montrer plus novateur.

Les moutures de Google Chrome se succèdent toujours à un rythme soutenu. Google vient ainsi de lever le voile sur la v20 de son navigateur, laquelle sort tout juste six semaines après la v19. Chrome 20.0.1132.43 est disponible pour Windows, Mac OS X et Linux, ainsi qu’en tant que moteur alternatif pour Internet Explorer (Chrome Frame).

Peu de nouveautés au menu de cette version, dont le développement a pourtant officiellement commencé mi-avril. Nous notons toutefois plusieurs mises à jour du moteur JavaScript V8 au cours de la phase de mise au point de cette offre et quelques retouches concernant l’interface utilisateur. De nombreuses modifications devraient permettre d’améliorer la stabilité du logiciel.

Notez qu’un utilisateur signale que le greffon Flash est dorénavant actif au sein de Chrome, lorsque ce dernier fonctionne sur une distribution Linux 64 bits (ce n’était visiblement pas le cas précédemment).

De nombreux correctifs de sécurité

22 failles de sécurité ont été éliminées dans cette version. Certaines sont d’un niveau élevé et pourront mener à une surexploitation des ressources, voire à un plantage du butineur.

Aucune de ces vulnérabilités ne permet toutefois de passer outre le bac à sable intégré à l’application. Le risque de voir des pirates les utiliser pour prendre le contrôle de la machine d’un internaute à distance est donc nul, même si la mise à jour de Chrome reste vivement recommandée.

11 500 dollars ont été versés aux personnes ayant découvert ces divers problèmes. Sans compter des sommes complémentaires livrées à celles qui ont permis d’éviter l’apparition de nouveaux bogues. Le grand gagnant du jour est miaubiz, qui récolte à lui seul 7000 dollars.

Plus à venir avec la v21

Si Chrome 20 est quelque peu décevant en termes de nouveautés, Chrome 21 se montrera plus généreux : support de l’interface Metro de Windows 8, optimisation pour l’écran haute-définition du nouveau MacBook Pro Retina et meilleure adéquation avec les écrans tactiles.

Le butineur proposera le support de l’interface de programmation du W3C liée aux manettes de jeux. Il sera aussi en mesure de « privatiser » le pointeur de la souris, même lorsqu’il ne fonctionnera pas en plein écran. Des nouveautés dédiées spécifiquement au monde vidéoludique. Visiblement, Google continue d’avancer ses pions sur l’échiquier des browsers web.

Notez enfin que Chrome confirme sa place de leader des navigateurs, avec 32,63 % de parts de marché sur les trente derniers jours (source StatCounter). Il continuer d’ailleurs à creuser l’écart avec le numéro deux, Internet Explorer. En Europe, le butineur est en passe de doubler Firefox, avec 30,03 % de parts de marché sur les sept derniers jours, soit 0,09 % de moins que son concurrent (source StatCounter).

Crédit photo : © Bertold Werkmann – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur