Google Chrome : 28 failles corrigées et la fin de Chrome Frame

Poste de travailSécurité

28 vulnérabilités sont éliminées dans la nouvelle version du navigateur web Google Chrome. Au total, cette mouture apporte 6657 modifications.

Les ingénieurs de Google viennent de livrer la mouture 33.0.1750.117 du navigateur web Chrome. Cette version intermédiaire a pour rôle de corriger les bogues détectés depuis l’arrivée de Chrome 33.

Au menu, l’élimination de pas moins de 28 failles de sécurité. Certaines sont jugées d’un niveau élevé, sans toutefois se montrer critiques. En résumé, le bac à sable intégré au butineur a bien fait son travail, puisqu’il ne permettra pas l’exploitation de ces vulnérabilités pour la prise de contrôle à distance du PC de l’utilisateur.

La mise à jour de l’application reste toutefois recommandée et sera automatique dans la plupart des cas. Cette version corrige par ailleurs un total assez impressionnant de 6657 points. Le moins que l’on puisse dire est que les développeurs ne sont pas restés inactifs.

Notez que Google verse un total de 13 500 dollars aux personnes ayant découvert ces failles.

Chrome Frame retiré du marché

La firme profite de cette mise à jour pour enlever Chrome Frame de son catalogue. Chrome Frame permettait d’embarquer le moteur de Google Chrome au sein d’Internet Explorer.

Son utilisation n’était toutefois activable que depuis le site web visité, ce qui limitait dans la pratique l’usage de cette solution aux applications web d’entreprise. Aujourd’hui, l’installation d’un navigateur web alternatif à Internet Explorer étant bien acceptée chez les professionnels, ce composant n’a plus de raison d’être.

Chrome demeure accessible sous les environnements desktops Windows, OS X et Linux, ainsi que les OS mobiles Android et iOS.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Êtes-vous un champion du navigateur web Chrome ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur