Google Chrome 4.0 : cinq extensions incontournables !

Logiciels

Le support des extensions fera son apparition avec l’arrivée prochaine du navigateur web Google Chrome 4.0. Petit point sur les modules complémentaires indispensables.

Les extensions ne fonctionnent aujourd’hui qu’avec la version de développement de Google Chrome 4.0. L’équipe de développement du projet Chromium (la version open source du navigateur, qui sert de base à Chrome) nous informe que l’implémentation de cette fonctionnalité est presque achevée.

L’écriture d’extensions pour Google Chrome est à la portée des développeurs web. De fait, elle est assez similaire au développement de scripts Greasemonkey ou de Jetpacks. En conséquence, de nombreux modules complémentaires sont aujourd’hui disponibles et fonctionnent globalement très correctement. Dans l’attente de l’ouverture de la galerie officielle, vous pourrez trouver une liste des extensions sur ce site web.

Notez que chaque extension tourne dans son propre processus : si ceci permet d’assurer la stabilité du navigateur (un module complémentaire ne pourra pas le faire planter), la consommation mémoire grimpe très rapidement. Ce n’est guère problématique, la plupart des internautes n’ayant pas besoin de plus de quelques extensions.

Autre souci, les extensions fonctionnant en tâche de fond ont tendance à ralentir le fonctionnement du navigateur, en particulier celles réécrivant le code des pages web à la volée. Dans ce domaine, les ingénieurs de Google auront encore du travail à accomplir.

Nous avons sélectionné les cinq extensions les plus indispensables. Cette liste correspond aux usages constatés au sein de notre rédaction : besoin de réduire les ressources consommées et utilisation massive des services de Google.

À bas la publicité

Sujet polémique, le retrait des publicités est une fonction très demandée par les utilisateurs. Bon point, le célèbre AdBlock+ est dorénavant disponible pour Google Chrome. Son fonctionnement est impeccable, même si le temps de chargement des pages est sérieusement rallongé. Heureusement, vous pourrez couper cette extension site par site (ce qui peut être utile pour accélérer le temps de chargement, ou bien pour soutenir financièrement un site web). Notez qu’il nous a fallu relancer le navigateur pour voir apparaitre l’icône d’AdBlock+. De plus, un passage dans les préférences est requis pour paramétrer cet outil.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur