Google Chrome 4.0 entre en phase de bêta-test

Logiciels

Le développement de la prochaine version de Google Chrome se poursuit à bon train, une première version bêta venant de faire son apparition sur les serveurs de la firme.

Les développeurs de Google Chrome s’activent pour fournir la prochaine version majeure de leur navigateur web.

Google Chrome 4.0 devrait être disponible sur les trois plates-formes majeures du marché : Windows, Mac OS X et Linux. Il proposera un support des extensions, une fonctionnalité très attendue. Le module Native Client devrait également être intégré par défaut, ce qui permettra de contrer efficacement les ActiveX d’Internet Explorer. La synchronisation des marques-pages fera aussi son entrée. Enfin, Chrome 4.0 pourrait supporter nativement le WebGL et la technologie O3D (API JavaScript développé par Google pour construire des applications 3D exécutées dans le navigateur).

La compagnie vient de passer la mouture Windows de Google Chrome 4.0 du « dev channel » vers le « beta channel ». C’est un signe fort de la part des développeurs, qui considèrent que la mise au point de cette version touche à sa fin. La mouture bêta 4.0.223.16 ne propose pas de support des extensions, lequel est temporairement bloqué. La synchronisation des favoris est cependant activée par défaut. Cette fonctionnalité est efficace, mais nous regrettons qu’elle n’autorise pas la synchronisation avec le service Google Bookmarks.

Mais ce n’est pas tout : cette version bêta semble proposer des performances supersoniques. Le score au test Dromeao bondit ainsi d’environ 30 % par rapport à la version stable de Google Chrome 3.0. Chrome 4.0 promet donc d’être le plus rapide des navigateurs web, talonné de près par Safari et Firefox. Internet Explorer a plus que jamais du souci à se faire.

Lire aussi Dossier : banc d’essai exclusif des navigateurs web


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur