Google Chrome 4.0 est disponible en version stable !

Logiciels

Google Chrome 4.0 est enfin accessible en mouture stable. D’excellentes performances et la gestion des extensions sont les deux principales nouveautés de cette version.

Google lance la version 4.0 de son navigateur web Google Chrome. Au menu, de meilleures performances, la gestion des extensions et la possibilité de synchroniser les marques-page entre plusieurs ordinateurs.

Lors de notre dernier dossier comparatif, nous avons pu constater que les performances de Google Chrome 4.0 étaient en progrès. Comparé aux versions stables des autres navigateurs, Chrome 4.0 décroche la première place au test Peacekeeper et à la V8 Benchmark Suite. Il conserve la seconde place au test SunSpider, mais il se rapproche de Safari.

Plus de 1500 extensions sont aujourd’hui disponibles. Ces modules complémentaires permettent à Chrome de devenir aussi extensible que Firefox. Soyons honnêtes : le pire côtoie souvent le meilleur. Il est ainsi regrettable que certaines extensions essentielles (par exemple celle permettant de supprimer les messages publicitaires) soient si gourmandes en temps processeur et en mémoire.

La synchronisation des marques pages entre plusieurs installations du navigateur était également une fonction très attendue. Dans la pratique, elle se montre efficace. Nous regrettons cependant que Google ne permette pas la synchronisation avec son service web de stockage des marque-pages. Fort heureusement, des extensions pallient ce manque.

Les professionnels seront heureux d’apprendre que Chrome 4.0 fait également le plein de nouvelles technologies, issues de l’HTML5 : sockets web, stockage local, bases de données web… Enfin, l’équipe responsable du projet profite de cette version pour corriger de nombreuses failles de sécurité.

Ces fonctionnalités devraient permettre à ce butineur de conforter sa troisième place. StatCounter évalue les parts de marché de Chrome à 5,94 % sur les trente derniers jours. Malheureusement, cette mouture ne sera pas suffisante pour permettre un réel décollage de ce navigateur. De fait, elle est aujourd’hui uniquement disponible pour Windows. Les personnes disposant de Mac OS X ou de Linux devront donc se contenter de versions de test.

À voir également… Dossier : quel sera le navigateur phare de l’année 2010 ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur