Google Chrome au-dessus des 1% de part de visites

Logiciels

Quatre mois après son lancement, le navigateur de Mountain View peine à convaincre

La première version définitive de Google Chrome, lancée le 12 décembre dernier, n’a pas encore eu l’effet escompté. Selon le dernier bilan de Net Applications, qui observe les navigateurs utilisés par les internautes sur une sélection de sites Web, le browser de Mountain View affiche une part de visites en décembre de 1,04%.

Certes, pour la première fois de son histoire (excepté juste après son lancement), le navigateur de Google passe la barre des 1%. Mais la progression reste lente. En novembre, selon le même baromètre, Chrome revendiquait une part de 0,83%. Néanmoins, on observe bien un léger frémissement depuis la sortie de la phase bêta de l’application.

D’ailleurs, les premiers chiffres de janvier confirment cette tendance. Selon Net Applications, la part de visites de Chrome a atteint 1,21% ce lundi.

Du côté des géants de la navigation, le mois de décembre confirme la tendance annuelle. La domination d’Internet Explorer de Microsoft continue à s’effriter avec une part de 68,15%. La baisse atteint 6% depuis février.

Firefox poursuit sa progression avec une part de 21,34% en décembre. Le Panda roux (oui, il s’agit bien d’un panda) a gagné 4% depuis février.

Safari d’Apple montre également les dents grâce au succès des Mac, sa part s’établit à 7,93% et a gagné 2% depuis février.

Chrome prend donc la 4e place avec 1,04%, suivi d’Opera avec 0,71%, et de Netscape (!) avec 0,57% de parts de visites.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur