Google Chrome ferme la porte aux anciens plug-ins

NavigateursPoste de travail
Sécurité, IE, Chrome, Flash, Java © Dino Osmic - Shutterstock

Afin d’améliorer le niveau de sécurité de son navigateur web Chrome, Google programme une mise à la retraite progressive des greffons d’ancienne génération.

En septembre 2013, Google annonçait souhaiter supprimer le support des greffons d’ancienne génération au sein de son navigateur web Chrome (voir l’article « Plug-ins : Chrome débranche la prise »). La NPAPI (Netscape Plug-in API), jugée trop peu sécurisée, sera remplacée par la PPAPI (Pepper Plug-in API), déjà employée par Adobe Flash, un module intégré en standard dans Chrome.

Google a précisé le plan de mise à la retraite de la technologie NPAPI. Actuellement, Chrome supporte toujours les greffons NPAPI, mais seule une courte liste d’entre eux est activée par défaut. Pour les autres, l’activation se fait manuellement, au coup par coup.

Fin programmée pour septembre 2015

À partir de janvier 2015, tous les plug-ins NPAPI seront à activation manuelle. En avril 2015, le support NPAPI sera désactivé, mais toujours accessible via les options avancées du butineur (accessibles via l’adresse chrome://flags). En septembre 2015, le code permettant de gérer les plug-ins NPAPI sera définitivement retiré du navigateur.

Google a profité de l’occasion pour dévoiler la liste des greffons NPAPI encore utilisés par les internautes au sein de son butineur. Silverlight (11 % des lancements de plug-ins), Google Talk (7 %) et Java (3,7 %) forment le trio de tête. Le greffon Facebook suit avec 3 % des lancements de plug-ins.

Sur le même thème

Google offre 1 To de stockage gratuit avec ses Chromebooks
Chrome 39 fait le plein de correctifs de sécurité
159 failles corrigées dans le navigateur web Google Chrome !

Crédit photo : © Dino Osmic – Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur