Google Chrome franchit les 15 % de parts de marché

Cloud

Le succès de Chrome se confirme de mois en mois. Ainsi, StatCounter estime que plus d’un internaute sur sept utilise aujourd’hui l’offre de Google.

Depuis quelques jours, les nouvelles fusent concernant les parts de marché du navigateur web de Google, Chrome. Net Applications vient ainsi de dévoiler que ce butineur avait séduit 10,7 % des internautes en janvier 2011, derrière Firefox (22,75 %) et Internet Explorer (56 %).

Toutefois, ce que la plupart des médias oublient de signaler, c’est que Net Applications joue en général la carte de la prudence. Ainsi, StatCounter, qui est devenu en quelques années une véritable référence, donne des résultats bien plus flatteurs envers Google. Chrome aurait ainsi capté 15,68 % des parts de marché des navigateurs web en janvier 2011, derrière Firefox (30,68 %) et Internet Explorer (46 %). Chez les développeurs et les webmasters, ce mouvement est encore plus appuyé. Ainsi, selon le site W3Schools, Chrome (22,4 % en décembre) serait en passe de dépasser Internet Explorer (27,5 %), Firefox (43,5 %) restant le chouchou des professionnels.

Tout ceci doit bien évidemment donner du baume au cœur aux ingénieurs de Google, qui travaillent d’arrache-pied à la mise au point de Chrome 9. L’objectif de cette version est de proposer un support de l’accélération graphique et de placer le greffon Flash au sein du bac à sable de l’application. Une tâche visiblement difficile. Au fil des versions de test, ces deux fonctionnalités sont alternativement devenues optionnelles, pour des raisons de stabilité.

Toutefois, la situation est revenue à la normale hier, avec l’activation simultanée et par défaut de l’accélération graphique et du greffon Flash protégé. Sauf problème de dernière minute, la mouture définitive de Chrome 9 pourrait donc être livrée sous peu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur