Chrome 23 proposera des avancées majeures dans le secteur du multimédia HTML5

Logiciels
Google Chrome navigateur multimédia © Alexwhite - Shutterstock.com

Les API PeerConnection et MediaSource, ainsi que le support du tag track, vont transformer l’expérience multimédia des utilisateurs du navigateur web Google Chrome. Découverte.

Les versions de test du navigateur web Google Chrome 23 se succèdent, et avec elles les nouveautés. En plus de moutures modernisées des moteurs WebKit (HTML) et V8 (JavaScript), Chrome 23 compte mettre le paquet dans le secteur du multimédia.

Avec la version 21, Chrome offrait de capturer des flux audio et vidéo sur le poste de l’utilisateur, puis de les retransmettre à un serveur. Le tout fait partie des spécifications WebRTC et est d’ores et déjà exploité par certaines applications web (comme Movi.Kanti.Revo, du Cirque du Soleil).

Google va aujourd’hui plus loin, en implémentant une autre partie du WebRTC, les connexions en peer-to-peer. Avec PeerConnection, il est possible de mettre au point des applications de communication audio et vidéo en temps réel, connectant directement deux (ou plusieurs) utilisateurs (via un serveur STUN ou TURN).

Cette technique est uniquement utilisable pour des flux audio ou vidéo. Le tout avec chiffrement des données et gestion automatique de la bande passante. Notez que le transfert de données en mode peer-to-peer est dévolu à une autre API, DataChannel, qui n’est pas encore implémentée dans Chrome.

Une application de chat vidéo utilisant l’API PeerConnection est d’ores et déjà accessible sur le web.

Technologie de seconde génération pour les vidéos

Chrome 23 intègre une autre API, MediaSource, laquelle permet d’adapter la qualité d’une vidéo à la bande passante et aux ressources processeur disponibles. En démarrant la lecture vidéo avec un flux en basse résolution, MediaSource permet également de réduire le temps nécessaire au chargement initial d’une vidéo. Un exemple est accessible ici.

Enfin, l’élément HTML5 “track” est de la partie. Il permet d’associer des données à une vidéo : chapitres, sous-titres, légendes, ou tout autre type d’information. Une application web associant une vidéo à Google Maps (elle présente sur une carte le parcours d’un vélo filmé en vidéo) est ainsi signalée comme exemple d’utilisation du tag “track”.

Exemple d'utilisation du tag track © Google
Exemple d'utilisation du tag “track”

L’API MediaSource et le tag “track” permettent d’ajouter au HTML5 des techniques de gestion de flux vidéo avancées que nous trouvons habituellement dans Flash et Silverlight, réduisant ainsi encore un peu plus leur intérêt pratique.

Crédit photos : © Alexwhite – Shutterstock.com / Google


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Êtes-vous un champion du navigateur web Chrome ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur