Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

Google Cloud met Anthos au régime bare metal

Moderniser ses applications ? Il y a désormais un programme d’accompagnement pour ça. En tout cas chez Google Cloud.

Le groupe américain a fait passer le message dans le cadre de ses sessions hebdomadaires sur la plate-forme OnAir.

Cette dernière se substitue à la conférence Google Cloud Next ’20. L’événement devait se tenir en avril à San Francisco, mais il a fallu l’annuler vu le contexte sanitaire.

OnAir a pris le relais du 14 juillet au 8 septembre 2020. Avec, donc, cette semaine, le thème de la « modernisation applicative ».

Dans le domaine, la stratégie de Google repose en partie sur Anthos, plate-forme de cloud hybride basée sur Kubernetes.

La vidéo ci-dessus illustre un certain nombre de fonctionnalités nouvellement ajoutées. Notamment la possibilité d’attacher des clusters AKS (Azure Kubernetes Service) et EKS (Elastic Kubernetes Service, d’AWS). Et de les utiliser avec deux composantes d’Anthos : Service Mesh et Config Management.

IA et bare metal

Autre nouveauté : la prise en charge du déploiement d’Anthos sur matériel nu (bare metal, avec CentOS, RHEL ou Ubuntu). Mais en bêta, donc sans SLA pour le moment.

« Speech-to-Text On-Prem » est quant à lui arrivé en phase de disponibilité générale, sur la marketplace Google Cloud.
Destiné à la transcription de la voix en anglais, français, espagnol, japonais et chinois (cantonais), il est le premier d’une série de services d’IA destinés à être exécutés sur site. Optimisés pour consommer moins de ressources que les « originaux » qui tournent dans le cloud, les modèles se déploient dans des clusters GKE ou Anthos.

Les développeurs noteront pour leur part la prise en charge de Cloud Run dans les plug-in Cloud Code. Et ainsi, la possibilité de développer en serverless dans des IDE comme VS Code et IntelliJ (en Java, Node.js, Python et Go).

Côté sécurité, on aura relevé l’annonce d’Anthos Identity Service. Ce service est destiné à étendre à Anthos des solutions existantes de gestion des identités. S’appuyant sur OpenID Connect, il est en disponibilité générale sur GCP et en bêta sur AWS.

Illustrations © Google Cloud

Recent Posts

Noyau Linux : Rust fusionné demain (ou presque)

Le support Rust for Linux pourrait être prêt pour la version 5.20 du noyau Linux,…

2 jours ago

Cloud et sécurité : les référentiels-clés selon le Clusif

Le Clusif a listé 23 référentiels pour traiter le sujet de la sécurité dans le…

2 jours ago

Tech : une équité salariale contrariée

Malgré des avancées, la diversification des embauches et l'équité salariale progressent lentement dans les technologies…

2 jours ago

Assurance cyber : le marché français en 9 chiffres

Primes, capacités, franchises, indemnisations... Coup de projecteur sur quelques aspects du marché français de l'assurance…

3 jours ago

CodeWhisperer : AWS a aussi son « IA qui code »

Dans la lignée du passage de GitHub Copilot en phase commerciale, CodeWhisperer, son concurrent made…

3 jours ago

Zscaler met plus d’intelligence dans la sécurité Zero Trust

Zscaler renforce les capacités d'intelligence artificielle de sa plateforme de sécurité Zero Trust Exchange, de…

3 jours ago