Pour gérer vos consentements :
Categories: Régulations

Google a une cagnotte de 30 milliards de dollars hors US pour investir

L’évasion fiscale a encore de beaux jours devant elle, en particulier au sein des multinationales. Fin 2013, le gendarme américain de la Bourse, la SEC (Securities and Exchange Commission) demandait à Google de s’expliquer sur les plus de 30 milliards de dollars qu’il détenait à l’étranger.

Une somme dédiée à des acquisitions a répondu Google, précisant souhaiter dépenser entre 20 et 30 milliards de dollars pour acquérir des sociétés situées hors des États-Unis. La firme indique ainsi avoir dépensé 1,4 milliard de dollars en 2013 dans le cadre d’une vingtaine d’acquisitions, dont 1 milliard de dollars pour l’israélien Waze, spécialisé dans la navigation GPS (voir « Google met du GPS dans sa poche »).

Cette année, la firme a mis la main sur DeepMind, une start-up britannique œuvrant dans le secteur de l’intelligence artificielle. Coût de l’acquisition : 400 millions de dollars (voir « Intelligence artificielle : Google souffle DeepMind à Facebook)

Une excuse un peu légère

Problème pour Google, l’argent qu’il stocke à l’étranger tend à augmenter, malgré les rachats de sociétés. Il est ainsi passé de 33 milliards de dollars début 2013 à 34,5 milliards de dollars aujourd’hui. Et ce malgré les acquisitions citées.

La SEC et le fisc américain pourraient donc tiquer et avancer le fait que Google ne fait ici que mettre en place une stratégie visant à lui faire payer moins de taxes sur le territoire américain. Ce n’est d’ailleurs pas le seul pays où Google rencontre de tels problèmes : en France, les services fiscaux demanderaient entre 500 millions et 1 milliard d’euros à la firme américaine.

Crédit photo : © Frog 974 – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Google

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago