Pour gérer vos consentements :

Google livre aujourd’hui la mise à jour mensuelle du système d’exploitation Android pour ses terminaux mobiles Nexus. Une mise à niveau qu’il faudra installer sans tarder, car elle corrige la bagatelle de 31 failles, couvertes par pas moins de 39 bulletins de sécurité.

8 de ses failles sont critiques et permettent de prendre le contrôle d’un terminal mobile à distance. « Le plus grave de ces problèmes est une vulnérabilité de sécurité critique qui permettrait l’exécution de code à distance sur un périphérique via plusieurs méthodes telles que le courrier électronique, la navigation Web, et la lecture de fichiers multimédias dans les MMS », explique Google.

Libstagefright enfin corrigé

Un flot de failles, avec comme point d’orgue le bug touchant libstagefright, qui concerne la lecture de fichiers multimédias (audio ou vidéo). Voir à ce propos notre précédent article « Stagefright, de retour, menace des millions de terminaux Android ».

Mais ce n’est pas tout, car une fois les pirates entrés sur le terminal, une autre faille permet une escalade de privilèges dans le noyau Linux, menant à un accès au mode administrateur. Bref, c’est – comme souvent – l’utilisation conjointe de plusieurs failles qui participe ici à mettre en danger l’OS et ses utilisateurs.

Notez que Google a signalé ces failles à ses partenaires dès le 16 mars, leur laissant ainsi le temps de mettre au point et diffuser leurs propres correctifs. Le code source de ces patchs sera reversé au sein de l’Android Open Source Project (AOSP) dans les 48 heures, indique la firme.

À lire aussi :
Première release pour CyanogenMod 13, le clone d’Android 6.0
Android desktop : Remix OS se dévoile en images
Microsoft gagne du terrain sous Android

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago