Google déboursera 3,24 Mrds $ pour DoubleClick

Régulations

L’accord est conclu, suite au feu vert des autorités. Mais le prix a grimpé de 5%, ou presque

Après l’avis rendu par les commissaires européens sur le fait que ce rachat n’entraverait pas la concurrence, Google finalise son offre d’achat de DoubleClick.

Mais, entretemps, le prix a été renégocié à la hausse: le géant des moteurs de rechercher devra finalement débourser 3,24 milliards de dollars, et non pas 3,1 milliards comme initialement prévu, soit une augmentation dépassant 4%, pour acquérir le champion de la gestion des campagnes publicitaires sur Internet.

Face à la pression exercée par le marché et par Microsoft en particulier, Google, a dû remettre la main à la poche. Il est vrai que la procédure a été ouverte il y a près d’un an, 11 mois exactement.

Les autorités de régulation, tant la SEC (Securities and Exchange Commission), du côté des opérations en bourse, que l’Union Europénne, pour le risque d’atteinte à la libre concurrence, n’ont pas manqué d’éplucher le dossier avant de conclure positivement leurs investigations.

Le rachat est donc autorisé, sans qu’il y ait, pour l’heure, d’autres contestations.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur