Google développe son propre moteur de rendu HTML

Logiciels
Google opérateur mobile ?

Google abandonne WebKit au profit d’une offre maison, un ‘fork’ du nom de Blink. Cette solution sera utilisée au sein de Chrome, mais aussi d’Opera.

Au départ il y avait KHTML, un moteur de rendu HTML open source intimement lié à l’environnement de bureau KDE. Un projet sur lequel s’est basé Apple pour créer WebKit.

Aujourd’hui, de très nombreux acteurs participent au développement de ce dérivé (‘fork’) de KHTML. Le moteur de rendu WebKit est – de loin – le plus utilisé de l’industrie des butineurs web.

Nous le retrouvons ainsi dans Chrome, Safari et prochainement Opera (enfin presque, voir plus bas). Il est également au cœur de nombreux logiciels nécessitant une couche de rendu web.

Google et Opera quittent le navire WebKit

Chez Google, WebKit n’est toutefois pas idéal. La firme aimerait en effet pousser plus rapidement des nouveautés dans cet ensemble. De plus, la partie JavaScript ne l’intéresse pas, puisqu’elle dispose de son propre moteur, V8.

Aussi, Google a-t-il décidé de ‘forker’ WebKit. Le nouveau projet (open source, toujours), appelé Blink, sera plus proche de la société, qui pourra ainsi aisément en modifier le code. De plus, les parties non requises seront éliminées, ce qui simplifiera d’autant le code source. 4,5 millions de lignes de code pourraient ainsi être supprimées.

« Cela n’a pas été une décision facile à prendre. Nous savons que l’introduction d’un nouveau moteur de rendu peut avoir des conséquences importantes pour le web. Néanmoins, nous croyons que disposer de plusieurs moteurs de rendu – tout comme avoir plusieurs navigateurs – va stimuler l’innovation et au fil du temps améliorer la santé de l’écosystème web ouvert dans son ensemble, », indique Adam Barth sur le blogue du projet Chromium.

Blink sera utilisé au sein de Chrome et de son dérivé open source, Chromium. Il est à noter qu’un autre partisan de poids adoptera cette offre. Opera Software a en effet décidé de basculer vers Blink et non plus vers WebKit (voir « Opera bascule vers le WebKit : “C’est la meilleure chose à faire” »).


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Êtes-vous un champion du navigateur web Chrome ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur