Google donne la parole à Translate

Google Traduction est un service web efficace et rapide qui supporte la bagatelle de 51 langues différentes (dont celles utilisées en Asie).

Il y a quelques mois, Google introduisait une fonctionnalité intéressante, l’écoute de la phrase traduite (le greffon Flash est nécessaire). Pratique pour se faire comprendre à l’étranger! Deux langues étaient alors supportées : l’anglais et le créole haïtien. Il y a quelques semaines la firme a ajouté l’allemand, l’espagnol, le français, l’hindi et l’italien.

Aujourd’hui, la compagnie utilise la solution de synthèse vocale open source eSpeak pour étendre massivement son offre. Font leur entrée le support de l’afrikaans, de l’albanais, du catalan, du chinois (mandarin), du croate, du danois, du finnois, du gallois, du grec, du hongrois, de l’indonésien, de l’islandais, du letton, du macédonien, du néerlandais, du norvégien, du polonais, du portugais, du roumain, du russe, du serbe, du slovaque, du suédois, du swahili, du tchèque, du turc et du vietnamien (ouf !).

Google s’excuse par avance pour la qualité perfectible de ce moteur de synthèse vocale, qui est moins bon que celui utilisé pour les autres langues. La firme promet toutefois d’améliorer prochainement ce point… et d’étendre le nombre de langues supportées par cette technologie.