Google élimine 350 millions de « mauvaises » publicités de son réseau

Régulations

Plus de 350 millions de publicités frauduleuses et plus de 270 000 publicitaires indélicats ont été écartés du réseau de diffusion de Google en 2013. En cause notamment, la promotion de sites hébergeant des malwares.

Google vient de livrer son rapport sur les publicités retirées par ses soins de son réseau en 2013. Plus de 350 millions de publicités ne respectant par les conditions d’utilisation de Google ont été bannies par la société en 2013. Un chiffre en forte hausse par rapport à 2012, où 220 millions de publicités avaient été écartées.

La firme explique cette montée par deux facteurs : l’explosion de la publicité en ligne et une meilleure précision de ses outils de détection des publicités frauduleuses. Reste que Google ne précise pas un chiffre pourtant clé ; la proportion de ces publicités illicites dans le total diffusé par la société.

270 000 publicitaires et 250 000 éditeurs écartés

Plus de 270 000 entreprises diffusant des publicités illicites ont été bannies du réseau de Google. Les diffuseurs de contenu (les éditeurs de sites web) ont également été surveillés de près par la firme. Plus de 3 millions d’entre eux ont été refusés à l’entrée sur le réseau de Google et plus de 250 000 en ont été éjectés pour violation des conditions d’utilisation édictées par la firme.

Notez que les publicités dirigeant vers plus de 400 000 sites abritant des malwares ont été éliminées en 2013 par Google. Un phénomène en croissance rapide, dont Yahoo! a récemment été la victime (voir « Des malwares dans les publicités diffusées par Yahoo! »).


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur