Google en Bourse: encore 4 milliards de dollars à prendre!

Régulations

A la veille du premier anniversaire de son introduction à Wall Street, le moteur de recherche va vendre 14,2 millions de ses actions

Leçon de choses boursières signée Google? Il y a un an, le moteur de recherche entrait en Bourse après moult péripéties – dont la moins cocasse n’a pas été la publication d’une interview de ses co-fondateurs dans la revue PlayBoy, parue quelques semaines avant l’introduction, soit durant la période d’obligation de réserve !

A l’époque, les commentaires étaient plutôt critiques. Face à la légèreté des démarches de ses dirigeants. Face au risque de sur-appréciation d’un titre se rapportant à une activité souvent qualifiée de “virtuelle”. Et face à la dimension très marketing de l’opération et son montage qui ne respectait pas les règles. D’ailleurs, comme pour donner raison à ses détracteurs, Google avait réduit son prix d’introduction, limitant de lui-même sa capitalisation. Et puis, une introduction en cotation en étant sous le coup d’enquêtes de la SEC, le gendarme de la Bourse américaine, ça fait mauvais genre. Un genre qui sied à Google ! Misant tout sur son extraordinaire popularité, Google a bluffé tout le monde et en particulier les analystes, sauf sa fidèle communauté? Au soir même de son introduction à 85 dollars, le 18 août 2004, l’action Google cotait déjà 100,34 dollars ! En octobre 2004, le titre cote 170 dollars. En janvier 2005, il dépasse les 200 dollars. Et en juin, il franchit la barre des 300 dollars. Aujourd’hui, le titre Google cote 285 dollars, soit en un an une incroyable progression de 335% ! Le moteur de recherche s’est engagé dans une course technologique qui ne cesse de surprendre et dont la stratégie n’est guère lisible – constatent les analystes. Et pour financer ses ambitions, Google n’a plus qu’à lâcher un peu de lest et passer à la caisse. C’est ce qu’il vient d’annoncer, avec la vente de 14,2 millions d’actions, qui vont lui rapporter 4 milliards de dollars. De quoi financer quelques fantaisies technologiques! Et si l’offre rencontre le succès, Google pourrait élever la barre un peu plus haut encore? Il tiendrait en réserve 6 millions actions à céder pour 1,7 milliard de dollars supplémentaires. Alors, certes le titre pourrait quelque peu chuter à Wall Street -en contrecoup de la dilution de la valeur de la société, suite à ce volume supplémentaire d’actions mises sur le marché. Mais le titre Google n’a probablement pas fini de nous surprendre? Tant qu’il ne trébuche pas !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur