Pour gérer vos consentements :
Categories: Logiciels

Google enrichit les fonctionnalités d’administration de Google Apps

Google a annoncé, vendredi dernier, avoir enrichi les fonctionnalités d’administration pour sa plate-forme Google Apps dans sa version gratuite (et basique). Celle-ci bénéficie notamment des améliorations précédemment apportées à la version Entreprise (Apps for Business).

Les nouvelles fonctionnalités prévoient de déléguer un certain niveau de droits administrateur à différents responsables. Ces «sous-administrateurs» pourront alors administrer plusieurs domaines depuis la même console et paramétrer, notamment, plusieurs niveaux d’accès et de fonctionnalités des applications de la suite selon les profils des groupes d’utilisateurs. Groupe relativement réduits puisque rappelons que depuis mai dernier, Google limite à dix le nombre d’utilisateurs maximum de sa plate-forme dans sa version de base (contre 50 auparavant).

D’autres fonctionnalités d’Apps for Business devraient également bénéficier à la version de base : l’accès mobile aux messagerie et agenda depuis un terminal BlackBerry, iPhone, Windows Mobile/phone, Android (bien sûr) et d’autres terminaux moins «smart»; l’API d’authentification; une garantie de disponibilité (à 99,9 %); utilitaire de migration de messagerie, etc. Google tente ainsi de pousser ses clients gratuits à évoluer vers les versions payantes de sa suite applicative (bureautique, communication, organisation…). Laquelle est proposée à partir de 4 euros mensuel par utilisateur.

Rappelons que, outre le nombre d’utilisateurs illimités, la version Entreprise se distingue de la version gratuite par l’offre de plates-formes sociales de vidéo et discussions (Groups) ainsi qu’un espace de stockage plus grand des boîtes e-mail et du support 24/7. Une version avancée que Google invite ses utilisateurs à essayer. « Si votre entreprise utilise Google Apps gratuitement et nécessite des fonctionnalités critiques pour l’entreprise telles que le support 24×7, 25 Go par boîtes aux lettres, des fonctionnalités améliorées comme le routage email, des outils de rapports ou de migration, vous pouvez essayer gratuitement une mise à niveau de 30 jours à Google Apps for Business. » C’est aussi un moyen de ne pas donner au client l’occasion de se laisser tenter par l’offre concurrente Microsoft Office 365.

<p>Google a <a target= »_blank » href= »https://googleenterprise.blogspot.com/2011/08/more-power-to-google-apps.html« >annoncé</a>, vendredi dernier, avoir enrichi les fonctionnalités d’administration pour sa plate-forme Google Apps dans sa version gratuite (et basique). Celle-ci bénéficie notamment des améliorations précédemment apportées à la version Entreprise (Apps for Business).</p>

<p>Les nouvelles fonctionnalités prévoient de déléguer un certain niveau de droits administrateur aux différents responsables. Ces «sous-administrateurs» pourront alors administrer plusieurs domaines depuis la même console et paramétrer, notamment, plusieurs niveaux d’accès et de fonctionnalités des applications de la suite selon les profils des groupes d’utilisateurs. Ou des utilisateurs (sans notion de groupe). Rappelons que depuis mai dernier, Google limite à dix le nombre d’utilisateurs maximum de sa plate-forme dans sa version de base (contre 50 auparavant). </p>

<p>D’autres fonctionnalités d’Apps for Business devraient également bénéficier à la version de base&nbsp;: l’accès mobile aux messagerie et agenda depuis un terminal BlackBerry, iPhone, Windows Mobile/phone, Android (biensûr) et d’autres terminaux moins «smart»; l’API d’authentification; une garantie de disponibilité (à 99,9&nbsp;%); utilitaire de migration de messagerie, etc. Google tente ainsi de pousser ses clients gratuits à évoluer vers les versions payantes de sa suite applicative (bureautique, communication, organisation…). Laquelle est proposée à partir de 4 euros mensuel par utilisateur.</p>

<p>Rappelons que, outre le nombre d’utilisateurs illimités, la version Entreprise se distingue de la version gratuite par des plates-formes sociales de vidéo et discussions (Groups) ainsi qu’un espace de stockage plus grand des boîtes e-mail et du support 24/7. Une version avancée que Google invite ses utilisateurs à essayer. <em>«&nbsp;Si votre entreprise utilise Google Apps gratuitement et nécessite des fonctionnalités critiques pour l’entreprise telles que le support 24×7, 25 Go par boîtes aux lettres, des fonctionnalités améliorées comme le routage email, des outils de rapports ou de migration, vous pouvez essayer gratuitement une mise à niveau de 30 jours à Google Apps for Business.&nbsp;»</em> C’est aussi un moyen de ne pas donner au client l’occasion de se laisser tenter par l’offre concurrente <a href= »https://www.silicon.fr/microsoft-paye-pour-utiliser-office-365-55801.html »>Microsoft Office 365</a>.</p>

Recent Posts

GitHub Copilot : danger sur l’open source ?

Désormais en phase commerciale, GitHub Copilot est source de questionnements éthiques et juridiques dans la…

50 minutes ago

Noyau Linux : Rust fusionné demain (ou presque)

Le support Rust for Linux pourrait être prêt pour la version 5.20 du noyau Linux,…

3 jours ago

Cloud et sécurité : les référentiels-clés selon le Clusif

Le Clusif a listé 23 référentiels pour traiter le sujet de la sécurité dans le…

3 jours ago

Tech : une équité salariale contrariée

Malgré des avancées, la diversification des embauches et l'équité salariale progressent lentement dans les technologies…

3 jours ago

Assurance cyber : le marché français en 9 chiffres

Primes, capacités, franchises, indemnisations... Coup de projecteur sur quelques aspects du marché français de l'assurance…

3 jours ago

CodeWhisperer : AWS a aussi son « IA qui code »

Dans la lignée du passage de GitHub Copilot en phase commerciale, CodeWhisperer, son concurrent made…

3 jours ago