Google différencie désormais les entreprises dans son « rapport de transparence »

Cloud

Google enrichit son « rapport de transparence » d’une rubrique dédiée aux demandes de données sur sa clientèle entreprises.

Dans quelle mesure les autorités administratives et judiciaires sollicitent-elles des informations sur la clientèle entreprises de Google ?

Le groupe américain communique désormais publiquement des données à ce sujet. Elles figurent dans une nouvelle sous-rubrique au sein du rapport semestriel « Demandes d’informations sur les utilisateurs ».

La clientèle concernée comprend les détenteurs :

  • D’un compte Google Cloud Platform dont la facturation s’effectue hors connexion
  • D’un domaine G Suite associé à l’une des licences suivantes : pour l’éducation, pour les administrations publiques ou bien Basic / Business / Enterprise pour plus de 50 utilisateurs

Au 2e semestre 2019, Google a recensé 282 demandes (dont 3 en France), portant sur 434 comptes.
Les demandes de préservation (137) sont les plus fréquentes, devant les mandats de perquisition (88) et les citations à comparaître (55).

Demandes Google Cloud

L’essentiel de ces demandes visent des comptes G Suite. 274 en l’occurrence. Les 8 autres n’ont donné lieu à aucune divulgation d’informations.

Demandes Google Cloud Platform

Tous utilisateurs confondus, le volume de demandes atteint un nouveau palier : 81 785, ciblant 175 715 comptes.
Près de 10 % (7 405) proviennent de France. Google a accédé au moins partiellement à 81 % d’entre elles.

Illustration principale via shutterstock.com

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT