Google estime que Vista bride les logiciels de recherche sur disque dur

Régulations

Le géant du Web a déposé plainte auprès des autorités fédérales et antitrust
américaines

La tension monte à nouveau entre Google et Microsoft, les ennemis de toujours. Et l’histoire semble se répéter. Google estime en effet que le nouveau système d’exploitation Vista empêche ou bride le bon fonctionnement de logiciels de recherche interne (sur disque dur ou messagerie) concurrents.

Google a donc décidé de lancer une procédure contre le géant du logiciel auprès des autorités fédérales et antitrust américaine.

Concrètement, Google reproche à Vista de rendre l’installation de logiciels de recherche interne concurrents particulièrement difficiles. Evidemment, l’installation de son logiciel maison (Google Desktop Search) est également concerné. Dans un document que s’est procuré le Wall Street Journal, Google affirme également que la désinstallation du logiciel de recherche de Microsoft est presque impossible. Conséquence, Microsoft violerait les règles antitrust en vigueur (accord de 2002). La firme est en effet tenue de permettre à la concurrence d’exploiter ses produits.

Mais pour Microsoft, le logiciel de Google n’entre pas dans le champ d’application de cet accord datant de 2002. Le premier éditeur mondial déclare néanmoins : “Bien que nous ne croyions pas qu’il existe de préoccupations sur la compatibilité des moteurs de recherche, nous sommes déterminés à faire tout notre possible pour résoudre ce litige”.

Mais Microsoft possède un atout important. Lors de l’examen de Vista par les autorités antitrust, aucun problème de ce type n’a été relevé. D’ailleurs, selon le New York Times, le responsable antitrust du département de la Justice a demandé le rejet de la plainte de Google et aurait soutenu la position de Microsoft.

Le deuxième épisode de ce nouveau feuilleton aura lieu à la fin du mois lorsqu’un juge fédéral se penchera sur la demande de Google.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur